http://www.fides.org

Dépêches

2014-06-09

AFRIQUE/EGYPTE - Exaltation du rôle de l’Eglise copte dans le passé et dans le présent de la nation de la part du nouveau Président

Le Caire (Agence Fides) – Au jour de sa prestation de serment en tant que nouveau Président de l’Egypte, le Maréchal Abdel Fattah al-Sisi a rendu hommage au travers de paroles lourdes de sens au rôle joué par l’Eglise copte dans le passé et le présent du pays. Dans son discours à la nation, prononcé au soir du Dimanche 8 juin au Palais el-Quba – qui deviendra probablement la nouvelle résidence présidentielle – le Président a dédié un important passage aux chrétiens : « Le nouveau Président – indique à l’Agence Fides l’Evêque copte catholique de Gizeh, S.Exc. Mgr Antonios Aziz Mina – a déclaré que l’Eglise a joué un rôle saillant dans l’histoire de l’Egypte et apporté une contribution incontestable à la sauvegarde de l’unité nationale, faisant face à ceux qui fomentaient des conflits à l’intérieur du peuple égyptien. Le Président a également déclaré que l’Eglise, avec l’Université sunnite d’al-Azhar, peut apporter une contribution précieuse afin de libérer le discours religieux des manipulations qu’il a subi au cours de ces dernières années ».
Le matin du Dimanche 8 juin, le Patriarche copte orthodoxe Tawadros II, et l’imam d’al-Azhar, Ahmed al Tayyeb, avaient été invités avec les plus hautes autorités du pays à la cérémonie de prestation de serment, cérémonie qui s’est déroulée dans les locaux de la Cour constitutionnelle. Au cours du discours à la nation, le protocole a également réservé au Patriarche Tawadros II et à l’imam al Tayyeb – assis l’un à côté de l’autre – des places de choix.
Dans les interventions prononcées au cours de la journée, le Président al-Sisi a rejeté toute hypothèse de réconciliation avec les forces qui ont perpétré des actes violents – se référant clairement aux Frères musulmans – et a remercié chaleureusement les délégations étrangères présentes aux cérémonies marquant le début de son mandat présidentiel – à commencer par celle de l’Arabie Saoudite – pour avoir soutenu l’Egypte durant les convulsions de ces derniers temps. (GV) (Agence Fides 09/06/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network