http://www.fides.org

Dépêches

2014-06-09

AMERIQUE/COLOMBIE - Nouvelle dénonciation de l’Evêque de Buenaventura : « la réalité locale est encore critique »

Buenaventura (Agence Fides) – Une nouvelle alarme concernant le grand nombre des homicides perpétrés dans la zone de Buenaventura a été lancée par l’Evêque du Diocèse, S.Exc. Mgr Héctor Epalza Quintero, P.S.S.. Entre le mois de mai et le 7 juin, 10 personnes ont été tuées et les corps de deux d’entre elles ont été trouvés démembrés. La note envoyée à Fides par une source locale reprend les paroles de l’Evêque : « L’intervention de l’Etat était très fort au départ et ne devrait pas diminuer. Ce qui est arrivé montre que le mal dispose de plus de créativité que la loi elle-même ». Mardi dernier, 3 juin, un corps démembré a été retrouvé dans la zone de Gamboa, dans les environs de la gare. Il s’agissait de celui d’un jeune de 17 ans, porté disparu.
La violence au sein de la zone a fait l’objet de dénonciations répétées de la part de l’Evêque (voir Fides 13/09/2013). La grave situation de cette ville portuaire du Pacifique a porté à l’intervention militaire du 21 mars. Mgr Epalza a souligné que « ce mal horrible qu’est la violence et les enlèvements ayant pour but l’homicide, n’est pas encore enrayé », poursuivant : « Il existe des personnes qui continuent à être myopes et croient que rien ne s’est passé. Elles doivent être particulièrement aveugles pour ne pas se rendre compte que la réalité de Buenaventura est encore critique et qu’elle a besoin d’une grande attention ». (CE) (Agence Fides 09/06/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network