http://www.fides.org

Dépêches

2014-06-05

AFRIQUE/ZIMBABWE - « Nous aidons la population à s’entraider », déclare le Président de la Conférence épiscopale

Rome (Agence Fides) – « L’Eglise est proche des gens surtout en les aidant à s’entraider, en créant des réseaux de solidarité à partir du bas. Notre action s’adresse surtout à la famille. Nous faisons en sorte que se créent des groupes de familles qui s’aident mutuellement, tant du point de vue spirituel que matériel », a déclaré à l’Agence Fides Mgr Michael Dixon Bhasera, évêque de Masvingo et Président de la Conférence épiscopale du Zimbabwe (Zimbabwe’s Catholic Bishop’s Conference), qui se trouve à Rome pour la visite ad limina.
Recevant les évêques de ce pays africain, le Pape François a rappelé que « l’Eglise dans votre pays a été aux côtés de ses gens aussi bien après l’indépendance qu’au cours de ces années d’intense souffrance où des millions de personnes ont quitté le pays à cause de la frustration et du désespoir, où de nombreuses vies ont été perdues, où tant de larmes ont été versées ».
Le Zimbabwe traverse en effet depuis des années de graves difficultés politiques, économiques et sociales. Une situation sur laquelle les évêques du pays et des pays limitrophes sont intervenus plusieurs fois (voir Fides 9/12/2013 et 12/4/2012). Le Pape François a cité en particulier la Lettre pastorale de 2007, intitulée « Dieu écoute le cri des opprimés », dans laquelle, affirme le Saint Père, « vous avez montré que la crise, à la fois spirituelle et morale, s’étendant depuis les temps coloniaux jusqu’à nos jours, et les ‘ structures de péché ’ insérées dans l’ordre social sont, en dernière analyse, enracinées dans le péché personnel, en exigeant de tous une profonde conversion personnelle et un sens moral rénové et illuminé par l’Evangile ».
« Nous vivons en des temps difficiles – conclut Mgr Bhasera parlant à Fides – mais l’espérance ne nous a jamais abandonnés. Du reste, comme nous l’a rappelé le Saint-Père, la prière est notre force car Dieu écoute les suppliques de son peuple ». (L.M.) (Agence Fides 5/6/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network