http://www.fides.org

Dépêches

2014-05-30

ASIE/MYANMAR - Les Bienheureux Père Vergara et Isidore Ngei Ko Lat, « une impulsion pour les vocations et la mission »

Lokaw (Agence Fides) – « Nous sommes très heureux de la béatification du Père Vergara, Missionnaire de l’Institut pontifical pour les Missions étrangères (IPME/PIME), et du catéchiste Isidore Ngei Ko Lat. Nous en sommes fiers. Le Père Mario Vergara nous a évangélisés. Nous sommes bénis par Dieu d’avoir un Bienheureux comme père dans la foi. Nous nous sentons ses enfants. Notre Eglise locale s’inspire de lui. Il est pour nous une source de grande force et de grande espérance. Nous rappelons et partageons son zèle pour l’Evangélisation ». C’est ce qu’a déclaré à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Stephen Tjephe, Administrateur apostolique du Diocèse birman de Lokaw, dans lequel les deux missionnaires ont été tués. Le 24 mai dernier, en la Cathédrale d’Aversa, a eu lieu la Béatification du Père Mario Vergara, PIME et du catéchiste Isidore Ngei Ko Lat, morts martyrs en Birmanie en mai 1950 (voir Fides 23/05/2014).
Ce martyre a porté des fruits abondants : « Nous avons aujourd’hui – raconte Mgr Tjephe – près de 80.000 fidèles catholiques. Nous sommes bénis par de continuelles vocations et la Béatification pourra représenter une impulsion pour de nouvelles vocations et pour la mission. Elle sera également un encouragement pour le laïcat : Isidore Ngei Ko Lat était un laïc et il demeure un modèle pour tous nos jeunes. Au sein du Diocèse, les plus importants défis demeurent pour nous, aujourd’hui, l’Evangélisation et la formation, afin que la foi puisse pénétrer profondément dans la vie de nous tous et que le Christ soit le centre idéal de la vie de chacun ».
S.Exc. Mgr Sotero Phamo, Evêque émérite de Lokaw, exprime lui aussi sa joie et se souvient des récits des fidèles qui ont connu personnellement le Père Vergara. « Sa foi, son sang nous fait vivre aujourd’hui. Il a donné sa vie pour nous, pour notre Eglise. Nous lui serons éternellement reconnaissants et je crois que tous les bons fruits que nous recueillons aujourd’hui ont germé à partir de son offrande ». (PA) (Agence Fides 30/05/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network