http://www.fides.org

Dépêches

2014-05-28

AMERIQUE/REPUBLIQUE DOMINICAINE - Selon l’Archevêque émérite de Santo Domingo, « nous ne pouvons pas demeurer indifférents face à la criminalité, nous sommes tous responsables »

Santo Domingo (Agence Fides) – Tous les membres de la société sont responsables de la situation que connaît le pays en ce qui concerne la criminalité et ne peuvent se montrer indifférents. C’est ce qu’a affirmé l’Archevêque émérite de Santo Domingo, S.Exc. Mgr Pablo Cedano Cedano. La note envoyée à Fides par une source locale indique que l’Archevêque a affirmé que la criminalité constitue une réalité sérieuse et douloureuse causée par le manque de foi, par le manque de Dieu et de l’amour du prochain. Eliminer ceux qui commettent des actes criminels n’est pas la solution. Ceux-ci doivent payer les conséquences de leurs actes par la prison.
« Nous tous devons chercher la solution et de quelques manières, nous sommes tous responsables, notamment parce que la famille est celle qui éduque et que, lorsqu’elle n’y parvient pas, toutes ces choses peuvent arriver, bien qu’il existe également d’autres facteurs. Il est très douloureux de voir que, chaque jour, la criminalité augmente tous comme les crimes. Nous ne pouvons pas rester indifférents. Nous devons prier mais aussi travailler » a déclaré Mgr Cedano Cedano, s’exprimant hier au terme de la présentation d’une proposition de modification de la réforme du travail présentée par la Conférence épiscopale dominicaine, par le biais du Centre dominicain de conseil et de recherche juridique (CEDAIL). (CE) (Agence Fides 28/05/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network