http://www.fides.org

Dépêches

2014-05-21

ASIE/JORDANIE - Les réfugiés syriens dans l’attente du Pape François, en espérant que le monde se souviennent d’eux

Amman (Agence Fides) – Une réfugiée syrienne musulmane provenant d’Homs et un réfugié chrétien irakien raconteront leurs histoires, chargées de souffrance et de fatigue, au Pape François lors de la rencontre que le Souverain Pontife aura avec les réfugiés, les malades et les handicapés à Béthanie au-delà du Jourdain, au cours de son imminent pèlerinage en Terre Sainte. C’est ce qu’indique à l’Agence Fides Wael Suleiman, Directeur de la Caritas Jordanie. La rencontre avec le Pape François aura lieu dans l’église – encore en cours d’achèvement – se trouvant dans les environs du site du Baptême, le lieu où, selon la tradition, Jésus est allé se faire baptiser par Saint Jean Baptiste. Parmi les plus de 400 présents, les réfugiés syriens et irakiens – tant chrétiens que musulmans – accueillis dans le Royaume hachémite, seront au moins cinquante et offriront en don au Pape un certain nombre d’objets d’artisanat réalisés par un certain nombre d’entre eux.
« Les réfugiés syriens et irakiens – explique Wael Suleiman – attendent déjà, plein d’espérance et de trépidation, la visite du Pape. Parmi les irakiens, certains connaissent la condition de réfugiés depuis plus de 20 ans. Tous s’attendent à ce que le monde se souviennent d’eux et que quelque chose change véritablement dans l’horizon incertain de leurs vies blessées. J’en ai fait l’expérience voici quelques jours lorsque S.Em. le Cardinal Oscar Andrès Rodriguez Maradiaga a visité notre pays en tant que Président de la Caritas Internationalis et a célébré la Messe à Amman. Plus de 700 familles de réfugiés chrétiens provenant de Syrie étaient présentes et tous manifestaient de manière émouvante leur attente de l’arrivée du Pape ».
A la rencontre avec le Pape François dans les environs du site du Baptême, participeront, outre les réfugiés, plus de 350 handicapés et malades provenant de plus de 20 hôpitaux et centres sanitaires jordaniens. Parmi eux, se trouveront également des enfants malades de cancer.
Des centaines de volontaires de Caritas Jordanie sont impliqués dans l’organisation des événements qui marqueront la brève mais intense visite papale en territoire jordanien. A Béthanie au-delà du Jourdain, ils distribueront le dîner à tous les participants après la fin de la rencontre avec le Pape.
Maintenant, parmi les réfugiés syriens – indique Wael Suleiman – « les chrétiens sont sûrement plus de 20.000. Un faible nombre par rapport à la masse de 1,3 millions de réfugiés ayant fui le conflit syrien et se trouvant en Jordanie, selon les données du gouvernement d’Amman. Mais on peut prévoir que les chrétiens expatriés retourneront difficilement en Syrie à la fin de la guerre. Ceci veut dire que dans certaines villes, telles qu’Homs ou Alep, de nombreux quartiers chrétiens demeureront vides de leurs habitants d’autrefois ». (GV) (Agence Fides 21/05/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network