http://www.fides.org

Dépêches

2014-05-21

ASIE/COREE DU SUD - Visite en Corée du Nord du Cardinal Archevêque de Séoul et Administrateur apostolique de Pyongyang

Séoul (Agence Fides) – S.Em. le Cardinal André Yeom Soo-jung, Archevêque de Séoul, est le premier Cardinal à avoir posé le pied en Corée du Nord. Aujourd’hui, 21 mai, à un moment où l’animosité entre les deux Corées s’est rallumée, l’Archevêque de Séoul a passé la frontière et accompli une brève visite dans la zone industrielle de Kaesong, zone dans laquelle, sur la base d’un accord entre les deux Etats, se trouvent des entreprises et des industries au sein desquelles travaillent côte à côte des ressortissants nord et sud-coréens. Selon ce qu’a appris Fides, le bref voyage du Cardinal Yeom, qui est également Administrateur apostolique de Pyongyang, avait pour but de visiter le complexe – qui demeure un signe de coopération entre le nord et le sud – et de rencontrer les sud-coréens qui y travaillent, leur transmettant un message d’encouragement et d’espérance. L’Archevêque rentre à Séoul dans la journée.
Alors que les rapports entre les deux Corées sont de nouveau très tendus depuis mars dernier, un porte-parole du Ministère pour l’Unification de Corée, à Séoul, a déclaré : « nous espérons que la visite de l’Archevêque constitue un geste positif » afin d’améliorer les relations entre le nord et le sud. Le Ministère a rejeté les spéculations des moyens de communication selon lesquelles ce voyage pouvait avoir comme but de préparer une possible visite du Pape François en Corée du Nord lors de son prochain pèlerinage en Corée du Sud, du 14 au 18 août prochains. Dans ce cadre le Pape participera à la Journée de la Jeunesse asiatique et présidera le rite de béatification de 124 martyrs coréens.
La zone industrielle de Kaesong, qui se trouve juste après la frontière, est le plus récent projet de rapprochement transfrontalier entre les deux Corées qui, techniquement, après l’armistice signé en 1953, sont encore en Etat de guerre. En avril 2013, la zone avait été fermée à cause de la tension bilatérale. En juillet de cette même année, l’Archevêque avait célébré une Messe spéciale pour la réconciliation, priant pour la réouverture du projet.
En janvier 2014, alors qu’avait été annoncée l’attribution de la pourpre cardinalice de la part du Pape François, l’Archevêque avait déclaré à l’Agence Fides : « Au travers de cet appel de Dieu, je prie et j’apporterai mon soutien plein et entier à l’évangélisation de l’Eglise asiatique, en particulier en Chine et en Corée du Nord ».
L’Eglise en Corée du Sud tient ouvert un canal de communication avec le Nord au travers de la Caritas Corée, qui organise périodiquement des missions humanitaires de l’autre côté de la frontière. (PA) (Agence Fides 21/05/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network