http://www.fides.org

Dépêches

2014-05-20

AFRIQUE/LIBYE - Pour le Vicaire apostolique de Tripoli, « il existe les bases pour une guerre civile mais la population veut la paix »

Tripoli (Agence Fides) – « Il n’y a pas de tirs mais la situation demeure tendue notamment parce que l’on ne comprend pas bien ce qu’il y a en dessous et ce que les différents miliciens veulent faire » déclare à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Giovanni Innocenzo Martinelli, Vicaire apostolique de Tripoli, après les violents combats de Dimanche 18 mai pour le contrôle du Parlement libyen, précédés par de violents affrontements dans l’est du pays.
« J’espère qu’il n’y aura pas de guerre civile mais toutes les prémisses existent pour qu’elle puisse exploser. La Libye traverse actuellement un moment particulier. Je ne me suis jamais trouvé dans une situation aussi critique. Espérons que le bon sens prévale. Mon espoir dérive de la prière et du fait que la population veut la paix » met en évidence Mgr Martinelli.
« Après les lourds combats de Dimanche dernier – explique le Vicaire apostolique – le lendemain, il semblait que rien ne se soit passé. Les tripolitains étaient descendus dans les bars comme si de rien n’était. Je suis surpris de la manière dont la population est capable de passer rapidement d’une situation de guerre à une situation de paix. Selon moi, cela est dû au fait que la population souhaite ardemment la paix, elle en a besoin après ces années d’incertitude. C’est pourquoi je dis : priez pour nous parce que la seule force qui ébranle les cœurs des personnes est celle de la prière » conclut Mgr Martinelli. (L.M.) (Agence Fides 20/05/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network