http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-29

AFRIQUE/GUINEE - Epidémie d’Ebola : priorité à l’isolement des cas suspects

Conakry (Agence Fides) – L’épidémie de fièvre hémorragique ébola confirmée par le Ministère de la Santé local le 22 mars est la première enregistrée en Guinée. Les dernières statistiques officielles font état de 86 cas suspects et de 60 morts. Il s’agit d’une maladie rare et sérieuse qui se diffuse rapidement au travers du contact direct avec les personnes et les animaux infectés ainsi qu’avec leurs sécrétions (sang, urine, lait maternel…). Elle est souvent mortelle. La dernière épidémie a tué des dizaines de personnes à l’été 2012 en Ouganda et en République démocratique du Congo. Depuis sa découverte en 1976, environ 2.200 cas ont été enregistrés dont 1.500 ont conduit à la mort des patients. Toutefois, des cas sporadiques et même des épidémies se sont vérifiés sans avoir été identifiés parce qu’intervenus dans des zones reculées où l’accès aux soins médicaux fait défaut.
En collaboration avec le Ministère de la Santé guinéen, Médecins sans frontière a créé une structure d’isolement à Guéckédou et en prépare une autre à Macenta, dans la région forestière du sud de la Guinée. Des équipes mobiles analysent actuellement la situation à Kissidougou et à Nzérékoré et surveillent les pays limitrophes, en particulier la Sierra Leone et le Liberia, où ont été enregistrés des cas suspects. Les unités d’isolement sont essentielles pour prévenir la diffusion de la maladie qui est hautement contagieuse. MSF envoie actuellement 33 tonnes de matériel en Guinée à bord de deux avions cargo provenant de Belgique et de France (médicaments, équipements médicaux, matériel nécessaire à l’isolement des patients) afin d’adopter les mesures sanitaires adéquates et de protéger les équipes. (AP) (Agence Fides 29/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network