http://www.fides.org

Dépêches

2014-05-07

AMERIQUE/MEXIQUE - Plus de 42.000 personnes disparues involontairement au cours des six dernières années

Mexico (Agence Fides) - La violence de ces six dernières années au Mexique a provoqué également une hausse du nombre des violations des droits fondamentaux. Un exemple du phénomène est fourni par la disparition forcée de 42.300 personnes dont 16.000 sont décédées sans avoir été identifiées. La Commission nationale des droits fondamentaux a déclaré qu’il s’agit de près de 15.000 cas en plus de ceux relevés par le gouvernement l’an dernier. De ces disparus, 37% sont considérés comme morts non identifiés et 726 auraient fait l’objet de disparition forcée et involontaire. Une étude du Secrétariat du Gouvernement visant à établir les stratégies du Programme national des droits fondamentaux 2014-2018 indique qu’au Mexique, différentes mesures en la matière ont été prises, surtout au cours de ces six dernières années, en particulier en ce qui concerne les personnes disparues. Le Secrétariat a déclaré qu’en juin 2013, le nombre de celles-ci était de 27.500 au cours de la période 2006-2012, un chiffre qui est passé à 42.300 en 2014 soit 14.800 de plus, dont un tiers sont considérées comme mortes. Le chiffre actuel officiellement reconnu correspond presque aux 42.759 personnes disparues jusqu’en mars 2012 dans 82 pays du monde... (AP) (Agence Fides 07/05/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network