http://www.fides.org

Europa

2003-07-04

EUROPE / ITALIE - PLUS DE 40 MILLIONS D’EXEMPLAIRES EN 135 LANGUES POUR LE RECUEIL DE TEXTES BIBLIQUES « DIEU PARLE A SES ENFANTS » REALISE PAR L’AIDE A L’EGLISE EN DETRESSE

Rome (Agence Fides) – C’est un record, ces jours derniers que les 40 millions d’exemplaires du petit recueil de textes bibliques intitulé « Dieu parle à ses enfants », qui a été réalisé par l’œuvre de droit pontifical « L’Aide à l’Eglise en Détresse ». Le texte a déjà été traduit en 135 langues et dialectes locaux, et diffusé dans 115 pays. En 1979, à l’occasion de l’ Année Internationale de l’Enfant, on lança les publications de ce petit recueil illustré avec des textes de l’Ancien et du Nouveau Testament, pour donner aux enfants du Tiers-Monde. Cette même année « Dieu parle à ses enfants » fut donné aux Evêques réunis à Puebla au Mexique pour la 3° Conférence de l’Episcopat Latino-américain. Accueillie par les diocèses avec grand enthousiasme, l’œuvre diffusa plus d’un million d’exemplaires en espagnol, français, espagnol et portugais pour la seule année 1979.
En peu de temps, on dut imprimer les premières éditions pour l’Europe de l’Est, l’Afrique et le Moyen-Orient, et le projet d’impression et de diffusion de ce petit fascicule est devenu l’un des plus importants de l’œuvre, qui reçoit toujours des Evêques du monde entier des demandes de nouvelles traductions et de réimpressions. Il n’est pas rare en effet que cette petite Bible soit le seul livre que possèdent les enfants ; dans de nombreux cas, il est aussi un instrument pour apprendre à lire, et, grâce à la traduction dans les langues locales, au développement de l’identité linguistique et culturelle.
Parmi les 135 langues et dialectes dans lesquelles les 40 millions d’exemplaires de « Dieu parle à ses enfants » sont diffusés, il faut noter l’arabe (490.000 exemplaires), le russe (470.000 exemplaires), le vietnamien (300.000 exemplaires) et le chinois (230.000 exemplaires) Il faut souligner aussi le malayalam (350.000 exemplaires), le hausa pour le Nigéria (265.000 exemplaires, et le aymara pour la Bolivie (150.000 exemplaires). Avant la fin de l’année, il est prévu de publier 1.300.000 autres exemplaires, et la réalisation de nouvelles traductions, en maya pour le Mexique, et le gumuzinga pour l’Ethiopie. (S.L.)
(Agence Fides, 4 juillet 2003, 30 lignes, 369 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network