http://www.fides.org

Dépêches

2014-04-30

AFRIQUE/NIGER - Cri d’Alarme des évêques : « la situation politique est grave ; le climat démocratique se détériore de jour en jour »

Niamey (Agence Fides) - « La situation politique actuelle est grave et le climat démocratique que nous pensions serein après les dernières élections réussies, se détériore de jour en jour », affirment les évêques du Niger dans un message sur la situation politique du pays, envoyé à l’Agence Fides.
Dans ce message, les évêques expriment leur reconnaissance pour ceux qui « se donnent corps et âme dans un esprit de générosité et de gratuité à la cause des populations sans nourriture, sans travail, sans soins, sans instruction et sans reconnaissance ». « Saluons - poursuivent les évêques - ceux qui œuvrent dans la discrétion sur le terrain de la vie quotidienne pour promouvoir l’unité des esprits, la réconciliation des cœurs, le respect de la différence culturelle, politique et religieuse et le sens du bien commun ».
A côté de ceux qui travaillent pour la paix et le bien commun se trouvent ceux qui, au contraire, comme l’affirme le message, « utilisent leur mandat politique comme un temps propice pour régler les comptes personnels tout en interprétant à leur guise et en leur faveur les textes qui régissent le vivre ensemble démocratique». En condamnant ces attitudes, les évêques invitent « les acteurs de la vie politique à prendre conscience que les injures médiatisées et les manigances politiciennes que l’on croit sans conséquence peuvent engendrer des conflits meurtriers ».
Le Niger, un des pays les plus pauvres du monde, doit faire face à une grave crise alimentaire et, depuis plusieurs mois, à une vague de réfugiés provenant du Nigeria du Nord qui fuient les violences de Boko Haram. (L.M.) (Agence Fides 30/4/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network