http://www.fides.org

Dépêches

2014-04-29

AFRIQUE/REP. DEM. CONGO - « Trafic d’êtres humains, surtout d’enfants, à Goma » dénonce la société civile locale

Kinshasa (Agence Fides) – Un réseau de trafiquants d’êtres humains, surtout d’enfants, opère à Goma, chef-lieu du Nord Kivu (dans l’Est de la République Démocratique du Congo). C’est ce que dénonce, dans une note envoyée à l’Agence Fides, la Coordination de la société civile du Nord Kivu. « La méthode utilisée par ce réseau est simple », affirme la note. « Ses membres utilisent diverses stratégies et astuces pour capturer leurs victimes. Ils organisent de multiples sessions de lavage de cerveau des victimes et, étant donné leurs conditions économiques précaires, ils leur promettent une vie meilleure ».
Les personnes qui tombent dans le filet de ces trafiquants sont ensuite conduites sur le territoire de la ville de Beni (toujours au Nord Kivu) « pour des objectifs qui ne sont pas encore précisément connus », affirme la note, avant d’ajouter : « Tout porte à croire que leur destination est la zone contrôlée par les ADF, Allied Democratic Forces ». Les ADF sont un groupe de guérilla d’origine ougandaise installé depuis longtemps dans le Nord-Est de la RDC, où il organise des razzias et des violences contre les civils locaux. L’armée congolaise, avec l’appui des troupes de l’ONU, mène une série d’offensives militaires pour tenter de rendre inoffensif ce groupe de guérilla, un des nombreux groupes armés qui opère dans cette province congolaise.
La société civile du Nord Kivu demande que soient renforcés les contrôles de police et de frontière et que la magistrature enquête de manière intensive pour démanteler ce réseau de trafiquants. (L.M.) (Agence Fides 29/4/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network