http://www.fides.org

Dépêches

2014-04-28

AMERIQUE/BOLIVIE - Des enfants vendus pour être exploités sexuellement, pour le travail et pour la vente d’organes

Potosí (Agence Fides) – Le trafic d’enfants de la région bolivienne de Potosí, la plus pauvre du pays, continue à augmenter silencieusement. Selon un rapport récent publié par la presse locale, jusqu’en 2012 près de 15 000 enfants ont été vendus aux trafiquants à un prix allant de 3 000 à 5 000 dollars. Bon nombre de victimes ont été vendues à partir de 500 dollars pour être exploitées dans les domaines agricoles du Nord de l’Argentine. Selon la police locale, ce phénomène n’existe pas ou n’a jamais été dénoncé. Dans le Sud du pays, la traite et le trafic de personnes sont un secret transmis de bouche à oreille. En 2011, à Potosí, on craint qu’environ 15 000 mineurs aient franchi illégalement la frontière avec l’Argentine, sans aucune entrave de la part des autorités. En outre, de nombreux enfants et jeunes jusqu’à 15 ans sont vendus, non seulement en vue d’une exploitation sexuelle ou de travail, mais aussi pour la vente d’organes. La peine prévue pour un cas de trafic humain est de 10 ans de prison, comme cela est arrivé à 4 femmes qui ont participé à la vente d’une fillette d’un an, et parmi elles la mère de la petite. Selon les données de l’ONU, le montrant de la traite et du trafic de personnes s’élève à environ 40 mille millions de dollars par an dans le monde entier. (AP) (28/4/2014 Agence Fides)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network