http://www.fides.org

Dépêches

2014-04-25

ASIE/LIBAN - Pour le Patriarche arménien catholique, les condoléances du Premier Ministre turc sont positives mais pas suffisantes

Beyrouth (Agence Fides) – « Ce qu’a fait le Premier Ministre turc, Tayyip Erdogan, est une bonne chose, positive, mais il s’agit d’une chose minime par rapport à ce qu’attendent tous les arméniens. C’est comme si étaient accordés 3% de quelque chose à laquelle on a droit ». C’est ainsi que le Patriarche arménien catholique, S.B. Nerses Bedros XIX Tarmouni, commente à l’Agence Fides l’initiative du Premier Ministre turc qui, le 24 avril, jour marquant le 99ème anniversaire du Génocide arménien, a présenté pour la première fois les condoléances de la Turquie aux descendants des arméniens morts « dans les circonstances du début du XX° siècle » ajoutant qu’il « constitue un devoir humain que de comprendre et de partager la volonté des arméniens de commémorer leurs souffrances au cours de cette période ». Selon le Patriarche, la décision d’Erdogan « est certainement positive mais elle apparaît comme trop étroite pour répondre aux attentes et aux espoirs des arméniens qui ont attendu pendant 99 ans la reconnaissance de ce qui se passa alors ». Dans ses déclarations, Erdogan n’a d’ailleurs pas utilisé l’expression « génocide » et a souligné que les événements sanglants ayant eu lieu au moment de la fin de l’Empire ottoman concernent également turcs, arabes et kurdes. (GV) (Agence Fides 25/04/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network