http://www.fides.org

Dépêches

2014-04-24

ASIE/PAKISTAN - Jeune chrétien tué pour avoir refusé de se convertir à l’islam

Lahore (Agence Fides) – Pâques endeuillée pour la communauté chrétienne de Lahore : Haroon, dit Sunny, un jeune chrétien de 22 ans, a été tué par un jeune musulman parce qu’il avait refusé de se convertir à l’islam. L’épisode, qui remonte au 16 avril, vient d’être porté à la connaissance de l’Agence Fides. Haroon, d’humbles origines, avait depuis peu commencé à travailler comme domestique auprès de l’habitation d’une famille musulmane aisée de Lahore. Il travaillait là aux côtés d’un musulman, Umer Farooq, gardien de la maison. Celui-ci a commencé à se moquer quotidiennement de la foi chrétienne d’Haroon, en le menaçant et l’invitant à se convertir à l’islam. Il affirmait que « embrasser l’islam est beau », lui promettant une vie « dans le luxe et le mariage avec une riche femme musulmane ». Haroon a résisté, refusant d’abjurer sa foi chrétienne.
Lorsque Haroon a dit à son père ce qui lui arrivait, ce dernier lui a conseillé d’ignorer Farooq. Le 16 avril, Farooq a commencé à parler de nouveau de religion et à exercer des pressions sur Haroon. S’étant énervé, il a ensuite demandé au jeune chrétien pour quelle raison il était inébranlable. Haroon a expliqué être « un vrai disciple de Jésus Christ ». Farooq est alors devenu agressif et a ouvert le feu sur Haroon, le tuant d’une balle dans la tête. Par la suite, il a commencé à crier qu’Haroon avait tenté de se suicider.
La police, appelée par la famille, a placé le gardien en garde-à-vue mais n’a pas enregistré de plainte (First Information Report) à son encontre, considérant plausible la version du suicide. Les chrétiens du lieu ont alors organisé une manifestation devant le commissariat de police. Umer Farooq se trouve encore en garde-à-vue et l’enquête de police concernant son cas fait se poursuit.
Dans un message envoyé à Fides, Nasir Saeed, Directeur de l’ONG CLAAS (Centre for Legal Aid Assistance & Settlement), qui a des sièges au Royaume-Uni et au Pakistan, a condamné l’homicide, en rappelant : « Nous avons lu dans un récent rapport que 1.000 jeunes chrétiennes et hindoues sont converties de force à l’islam chaque année. Les cas dans lesquels de jeunes chrétiens sont contraints à se convertir sont fréquents et s’ils refusent, ils sont tués ou impliqués dans de faux cas de blasphème. Dans ces affaires, la justice doit garantir les libertés individuelles et punir les coupables : c’est là la seule dissuasion possible. A la base de ces cas se trouve une intolérance religieuse diffuse et la haine à l’encontre des minorités ». (PA) (Agence Fides 24/04/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network