http://www.fides.org

Dépêches

2014-04-16

AFRIQUE/KENYA - Requête du Cardinal Archevêque de Nairobi : « garantir la sécurité dans le respect des droits fondamentaux »

Nairobi (Agence Fides) – Conjuguer les besoins de sécurité et le respect des droits fondamentaux sans discrimination de religion, de tribu ou d’ethnie. C’est ce qu’ont demandé les principales confessions chrétiennes du Kenya par l’intermédiaire de S.Em. le Cardinal John Njue, Archevêque de Nairobi, au cours d’une conférence de presse tenue en la chapelle de Tous les Saints de la capitale kenyane, au cours de laquelle a été adressé un message commun aux fidèles à l’occasion de Pâques.
Au Kenya, après les derniers attentats attribués aux Shabaabs somaliens, les forces de sécurité ont mis en place une vaste campagne de recherche des suspects qui a soulevé des critiques et des préoccupations de la part de différentes agences humanitaires craignant des discriminations à l’encontre des réfugiés et des citoyens d’origine somalienne. A compter du 4 avril, 4.000 personnes environ ont été arrêtées sur l’ensemble du territoire kenyan, en particulier dans le quartier somalien de Nairobi, Eastleigh. Après avoir été détenus dans des centres de police ou dans les stades en vue de leur identification et d’un interrogatoire, une partie des personnes arrêtées a été relâchée alors que 82 somaliens ont été expulsés du pays.
« Nous faisons appel au Président et aux principales agences gouvernementales afin qu’ils intensifient leurs efforts pour garantir un pays sûr aux générations actuelles et futures » a déclaré le Cardinal. Dans le même temps, il a demandé aux agences de sécurité de conduire leurs opérations de manière à « préserver la dignité de la vie qui doit demeurer une priorité ».
Le Cardinal Njue a rappelé la diffusion d’armes illégales dans le pays, qui a atteint des niveaux « alarmants » et contribue à augmenter le nombre des crimes violents. « Vols à main armée, vol de bétail, braconnage, viols et autres crimes mineurs doivent être affrontés » – a affirmé le Cardinal qui a dénoncé –« la négligence et la corruption qui se trouve derrière toute arme illégale ». (L.M.) (Agence Fides 16/04/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel