http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-25

VATICAN - L’Université pontificale urbanienne, laboratoire de rencontre des cultures au service de l’Evangile

Cité du Vatican (Agence Fides) – « L’Université urbanienne est un laboratoire dans lequel les cultures sont connues et valorisées dans les dons dont chacune est porteuse. Durant les leçons et dans l’échange personnel entre les étudiants et les enseignants, il est possible de faire l’expérience de l’effort continuel qui caractérise les communautés chrétiennes dans le monde visant à faire dialoguer leurs propres éléments culturels et traditionnels avec l’Evangile et d’en tirer profit pour la proposition d’une expérience chrétienne authentique ». C’est ainsi que le Père Alberto Trevisiol, IMC, Recteur de l’Université pontificale urbanienne décrit à l’Agence Fides l’activité de l’Université sise sur le Janicule.
L’Université urbanienne qui, aujourd’hui, 25 mars, en la Solennité de l’Annonciation de Notre Seigneur, célèbre sa fête patronale, est née en 1627 au sein de la Congrégation De Propaganda Fide en tant que centre de formation pour les prêtres qui se préparaient à partir comme missionnaires pour porter l’Evangile dans les territoires dans lesquels il n’était jamais arrivé. « Ici, se sont préparés nombre de ceux qui ont participé au grand effort que l’Eglise a vécu à computer du XVI° siècle, rencontrant pour la première fois des mondes jusqu’alors inconnus – rappelle le Recteur – et aujourd’hui, l’Université urbanienne continue à répondre à sa vocation, antique et toujours valide, qui est d’accompagner et de promouvoir par la réflexion et l’étude l’engagement missionnaire de l’Eglise dans le monde ».
La structure académique comprend quatre Facultés – Philosophie, Théologie, Missiologie et Droit canonique – deux Instituts supérieurs – Institut supérieur de Catéchèse et de Spiritualité missionnaire et Institut Supérieur d’étude de la non croyance, de la religion et des cultures – le Centre d’Etudes chinoises, le Centre de Communications sociales, le Département de langues outre la Bibliothèque qui renferme un précieux patrimoine libraire et documentaire qui a accompagné, à compter du XV° siècle, l’étude et la recherche sur le monde missionnaire.
Dans ce centre international d’études et de recherche, oeuvrent des personnes provenant de plus de 120 pays, représentants de cultures, de contextes sociaux et religieux profondément différents. « Cette réalité, reflet des processus de mondialisation auxquels le monde est soumis – poursuit le Père Trevisiol – fait que les plus de 1.500 étudiants de l’Université urbanienne non seulement se préparent par l’étude aux engagements pastoraux qui les attendent mais ont la possibilité de vivre immédiatement une expérience multiculturelle avec des personnes de provenances diverses, qui facilite l’ouverture à la rencontre et à l’échange ».
Une caractéristique de l’Université missionnaire est constituée par les Instituts affiliés à l’Université urbanienne. Cette dernière sert en effet de référence à un réseau de quelques 100 institutions culturelles et formatives (Séminaires, Facultés, Instituts d’Etudes supérieures etc.) d’Afrique, d’Asie, d’Amérique, d’Europe et d’Océanie, fréquentées au total par plus de 10.000 étudiants auxquels l’Université urbanienne délivre un titre d’études reconnu dans le monde entier. L’Université assiste les Instituts dans la mise en œuvre des programmes d’études, fournit le matériel didactique et promeut des cours de mise à jour périodiques pour les enseignants.
« De nos jours – souligne le Recteur – les besoins du monde contemporain, avec les transformations rapides et radicales qui le caractérisent, demandent un engagement missionnaire caractérisé non seulement par le don généreux de soi, de ses énergies et ressources humaines, et souvent de sa propre vie, mais également de la connaissance et de la compréhension des contextes religieux, culturels et sociaux dans lesquels on opère et élabore les méthodes au travers desquels entrer en contact profond avec eux pour y enraciner l’Evangile. L’Université urbanienne s’efforce de répondre à ces besoins, accueillant les sollicitations provenant des opérateurs pastoraux des pays de mission, en s’engageant à fournir les instruments culturels et la formation humaine qui favorise cet engagement essentiel de l’Eglise universelle ». (SL) (Agence Fides 25/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel

Dépêches