http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-25

AFRIQUE/EGYPTE - Déclarations de l’Evêque copte catholique d’Assiout à propos des condamnations ayant frappé les Frères musulmans

Assiout (Agence Fides) – « La situation est complexe. Il y a la dureté d’un jugement, qui n’est pas définitif, et il faut attendre. Dans tous les cas, l’Eglise est contre la peine de mort. Du point de vue de la conscience chrétienne, la peine capitale ne peut jamais représenter le chemin pour résoudre les problèmes de manière juste ». C’est ainsi que s’exprime l’Evêque copte catholique d’Assiout, S.Exc. Mgr Kyrillos William, à propos des 529 condamnations à mort comminées à l’encontre de partisans des Frères musulmans de la part de la Cour de Minya. Les condamnations ont été émises après deux audiences seulement et soumises au Grand mufti d’Egypte qui a pour mission de les ratifier ou de les rejeter. « Beaucoup – explique l’Evêque – doutent que le grand mufti confirmera les condamnations. Déjà, en d’autres occasions, les juges qui ont émis cette décision s’étaient distingués pour avoir décidé des peines très dures. Nombreux sont ceux qui demandent des peines exemplaires contre les violences sectaires. Mais la peine de mort ne peut représenter une solution ».
Les condamnés sont accusés de différents délits dont l’homicide. La condamnation a été qualifiée de « disproportionnée et inacceptable » par l’un des avocats de la défense, Maître Mohammed Zarie, se trouvant à la tête d’un centre pour la sauvegarde des droits fondamentaux au Caire. (GV) (Agence Fides 25/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network