http://www.fides.org

Dépêches

2014-04-15

AFRIQUE/NIGERIA - Attentat d’Abuja, à 15 jours de la fusillade dans le cadre de la quelle moururent 20 membres présumés de Boko Haram

Abuja (Agence Fides) – 72 morts et 124 blessés : tel est le bilan de l’attentat qui a frappé hier une station d’autobus dans une zone périphérique d’Abuja, la capitale du Nigeria (voir Fides 14/04/2014). C’est ce qu’ont annoncé les autorités locales. « Malheureusement, certains blessés se trouvent dans des conditions critiques et le bilan des victimes semble donc destiné à s’alourdir » déclarent à l’Agence Fides des sources de l’Eglise nigériane.
Le Chef de l’Etat, Goodluck Jonathan, ainsi que le Président du Sénat et des Ministres ont rendu visite aux blessés et annoncé un renforcement des mesures de sécurité dans la ville d’Abuja.
L’attentat n’a pas été revendiqué mais on pense qu’il ait été perpétré par la secte islamiste Boko Haram.
Le 30 mars, à Abuja, des membres présumés de Boko Haram s’étaient rendus responsables d’une fusillade contre le siège des services de sécurité (Department of State Security Service –DSS) qui demeure par bien des côtés mystérieuse. « Des présumés membres de Boko Haram avaient été conduits au siège du DSS – qui se trouve par ailleurs à côté de la résidence présidentielle – pour y être interrogés » rappellent nos sources que nous ne citons pas pour motifs de sécurité. « Selon la version officielle, l’une des personnes arrêtées, profitant de la distraction de l’un des agents, est parvenue à s’emparer de son arme, débutant une fusillade qui a duré trois heures, fusillade au cours de laquelle ont été tués au moins 20 membres présumés de Boko Haram ».
« Probablement, nous ne saurons jamais si quelqu’un est parvenu à fournir en cachette des armes à ces personnes alors qu’elles se trouvaient en détention préventive. Au Nigeria, on soupçonne l’existence de complicités à l’intérieur des forces de sécurité, un fait qui avait déjà été dénoncé par le Président lui-même. Il s’agit d’une guerre compliquée” concluent nos sources. (L.M.) (Agence Fides 15/04/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel

Dépêches