http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-24

AFRIQUE/RD CONGO - Plus de 250 réfugiés noyés en cherchant à revenir de l’Ouganda

Kinshasa (Agence Fides) – Plus de 250 réfugiés congolais sont morts suite au renversement d’une embarcation qui les reportaient en République démocratique du Congo. Selon une note envoyée à l’Agence Fides par la Coordination de la Société civile du Nord Kivu, la tragédie a eu lieu le 22 mars. Les réfugiés avaient fui la localité de Watalinga, dans le territoire de Beni, au Nord Kivu (dans l’est de la RDC) entre juillet et décembre 2013. Dans un premier temps, ils avaient été accueillis dans des localités frontalières entre la RDC et l’Ouganda. Par la suite, ils avaient été transférés par les autorités ougandaises au camp de réfugiés de Kyangwali à plus de 350 Km de la frontière.
Lorsque les réfugiés ont appris la nouvelle de la libération de leurs villages de la présence des rebelles ougandais de l’ADF-NALU par l’armée congolaise, ils ont demandé à rentrer en RDC.
Deux embarcations motorisées avaient été mises à leur disposition pour traverser le lac Albert. La première a effectué la traversée sans problèmes alors que la seconde, transportant à son bord 292 personnes, a coulé au milieu du lac. Selon la note envoyée à Fides, l’incident a eu lieu le 22 mars à 09h00. Seules 41 personnes ont survécu au naufrage, y compris le commandant et l’équipage, formé uniquement d’ougandais. La Coordination de la Société civile au Nord Kibu demande au gouvernement congolais de mener une enquête indépendante afin de vérifier les circonstances de cette tragédie. (L.M.) (Agence Fides 24/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network