http://www.fides.org

Dépêches

2014-04-09

ASIE/PAKISTAN - Dépôt devant la Haute Cour du recours en appel des chrétiens condamnés à mort pour « blasphème par messages de texte »

Lahore (Agence Fides) – Les avocats de Shafqat Emmanuel et Shagufta Kasuar, le couple chrétien condamné à mort pour « blasphème par messages de texte » (SMS) par une décision de justice émise le 4 avril dernier par un tribunal de premier degré (voir Fides 07/04/2014), ont déposé un recours en appel devant la Haute Cour de Lahore. C’est ce que communique à l’Agence Fides l’ONG World Vision in Progress (WVIP) qui, avec des partenaires internationaux, suit actuellement l’affaire en question, assurant l’assistance légale du couple et la prise en charge des quatre enfants mineurs du couple, incarcéré depuis juillet 2013. Le couple en question, indiquent les avocats, est analphabète et totalement ignare des raisons de cette accusation absurde qui a bouleversé la vie de leur famille.
L’ONG indique par ailleurs que les deux avocats chrétiens, Maîtres Nadeem Hassain et Eric John, défenseurs du couple, ont fait l’objet à maintes reprises de menaces visant à les décourager de suivre le cas. « Le magistrat ayant émis la décision de premier degré a, lui aussi, été victime de pressions et d’intimidations de la part d’extrémistes islamistes » explique à Fides Farrukh H. Saif, Directeur exécutif de WVIP. La condamnation à mort a été donc fortement conditionnée, la peine capitale ayant été décidée sans aucune preuve évidente. « Nous demandons à la communauté internationale d’élever la voix contre cette injustice » indique Farrukh H. Saif. « Nous ferons tout notre possible, confiant dans la Providence de Dieu » conclut-il. (PA) (Agence Fides 09/04/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network