http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-21

AMERIQUE/PEROU - L’Evêque de Chimbote contraint à adopter des mesures de sécurité particulières

Chimbote (Agence Fides) – A cause du fort taux d’insécurité dans la région d’Ancash (à 500 Km au nord de la capitale), le Ministère de l’Intérieur a disposé des mesures de sécurité adaptées pour l’Evêque de Chimbote, S.Exc. Mgr Angel Francisco Simon Piorno, qui dénonce ouvertement depuis longtemps la corruption et la violence dans la région (voir Fides 15/10/2013).
La note envoyée à Fides par une source locale indique ce qu’a déclaré S.Exc. Mgr Simon Piorno : « le nouveau chef de la division de police de Chimbote a disposé que je devait voir placer ma sécurité personnelle sous la responsabilité du Ministère de l’Intérieur. Je ne l’ai pas demandé parce que je me sens en sécurité et que je n’ai jamais eu de problèmes avec personne. Je ne crois pas même que quelqu’un veuille me faire du mal malgré la vague de criminalité qui a atteint son niveau le plus élevé dans notre ville. Je me sens protégé par Dieu ».
L’Evêque a cependant tenu à réaffirmer la condamnation de l’assassinat d’Ezequiel Nolasco Campos, qui avait exprimé sa volonté de découvrir les responsables du meurtre de son fils, Roberto Torres Blas. « De nombreux crimes ont lieu dans cette ville et cela intéresse tout un chacun. Toutefois, lorsqu’il s’agit de personnes connues, comme Ezequiel Nolasco Campos, on y voit immédiatement une connotation politique. Nous devons donc découvrir les coupables » a déclaré Mgr Simon Piorno. Ezequiel Nolasco Campos était conseiller régional et président d’un syndicat qui dénonçait souvent la corruption des autorités. Il a été assassiné le 14 mars alors qu’il avait annoncé sa disponibilité à se porter candidat au élections régionales. (CE) (Agence Fides 21/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network