http://www.fides.org

Dépêches

2014-04-07

ASIE/IRAQ - Ouverture de la discussion sur les statuts et l’organisation interne de la Ligue chaldéenne

Bagdad (Agence Fides) – Il s’agira d’une agrégation internationale laïque qui s’occupera des problématiques politiques et sociales concernant les communautés chaldéennes dans le monde entier et rassemblera en particulier « des professions libérales, des intellectuels et des experts compétents dans les différentes disciplines ». Tel est le profil potentiel de la Ligue chaldéenne, association en voie de formation qui devrait se constituer dans les prochains mois afin de représenter de manière coordonnée et organique les instances de la communauté chaldéenne au sein de la société civile au plan local et mondial.
Ces jours derniers, un document de travail qui définit le profil, les buts et la structure de l’association a été publié par les moyens de communication officiels du Patriarcat chaldéen. « Il s’agit pour l’instant d’un instrument de travail – explique à l’Agence Fides l’Evêque auxiliaire de Babylone des Chaldéens, S.Exc. Mgr Saad Sirop – sur lequel nous voulons ouvrir la confrontation et recueillir les opinions des communautés chaldéennes d’Irak et de celles établies dans les autres pays. Des propositions et des commentaires seront recueillis du monde entier. Ensuite, le document et les règles contenues dans ce dernier seront soumis à l’approbation du Patriarche et du Synode des Evêques chaldéens ».
Dans la version provisoire du règlement, on peut lire que la Ligue chaldéenne se propose de consolider les fondements de la coexistence et de défendre les droits des chaldéens, en se présentant comme un « instrument de pression » dans le cadre des processus décisionnels qui conditionnent la coexistence civile. L’association, dans les intentions de ses inspirateurs, sera également appelée à participer aux forums internationaux au travers de représentants propres. Elle devra être libre de tout lien organique avec les sigles et partis politiques. Ses ressources financières devront provenir seulement de donations privées et des cotisations de ses membres. Au sein de l’association, est prévue la mise en place de Comités ad hoc pour les droits fondamentaux et les relations internationales. La Ligue conservera le profil d’une association autonome sans exercer formellement de fonctions de représentation de l’Eglise chaldéenne ni interférer sur ses orientations et dispositions pastorales.
A la mi-février, le Patriarche de Babylone des Chaldéens, S.B. Louis Raphaël I Sako, avait lancé le projet d’une association ayant pour but de coordonner et de favoriser la contribution des chaldéens à la société civile et d’aider l’Irak à vaincre les dérives du sectarisme confessionnel et ethnique. « En tant que chaldéens – avait expliqué le Patriarche – nous vivons une époque de confusion et d’incertitude. Notre présence dans la société est faible, fragmentée au plan politique, culturel et de l’action sociale. Une Ligue chaldéenne pourrait nous aider à rendre plus concrète et plus efficace notre contribution à la vie civile du pays » (voir Fides 14/02/2014). (GV) (Agence Fides 07/04/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel