http://www.fides.org

Dépêches

2014-04-04

ASIE/TURQUIE - Des chaldéens expulsés après le coup d’Etat de 1980 demandent la restitution de leurs maisons et de leurs terrains

Ankara (Agence Fides) – 84 familles catholiques de rite chaldéen originaires de Turquie et actuellement résidentes à l’étranger – et en particulier en France – ont entamé les procédures légales afin de rentrer en possession des terrains et des maisons qu’ils ont été contraints à quitter sous la menace des services de sécurité après le coup d’Etat militaire du 12 septembre 1980. C’est ce qu’indiquent des sources turques consultées par l’Agence Fides. L’initiative légale est motivée par les familles par le désir de pouvoir retourner sur leurs terres d’origine. La demande de restitution des biens a déjà été transmise au Ministère de l’Intérieur turc. Les terrains et les maisons en question se trouvent dans la Préfecture de Sirnak, dans le sud-est de la Turquie, à la frontière avec l’Irak, une région peuplée en majorité par des kurdes. Ils se concentrent dans la zone d’un village demeuré inhabité mais qui a été à plusieurs reprises utilisé comme base par l’organisation communiste kurde PKK. Au cours de ces dernières années, les propriétés ont été occupées et utilisées abusivement par des personnes se présentant comme « gardiens » des biens que les chaldéens ont été contraints à abandonner.
Entre temps, à Istanbul, l’Association Babil a mis en place, dans un ancien dépôt de tabac, une exposition portant sur la déportation des grecs intervenue en mars 1964. L’exposition, intitulée « 20 dollars, 20 Kg » raconte au travers d’images et de documents cet événement traumatique qui concerna plus de 50.000 grecs, expulsés en direction de la Grèce et contraints à payer 20 dollars s’ils voulaient porter avec eux des objets leur appartenant pour un total maximum de 20 Kg. (GV) (Agence Fides 04/04/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network