http://www.fides.org

Dépêches

2014-04-04

ASIE/ SRI LANKA - Sécheresse et moussons : situation dramatique surtout pour la population la plus pauvre

Colombo (Agence Fides) – Après six mois de sécheresse et avec les prévisions de l’arrivée de la mousson, le Sri Lanka risque de subir de graves pertes en termes de récoltes et de significatives diminutions de sa production d’énergie électrique. Selon les experts, la situation est dramatique. 5% de la récolte de riz (environ 280.000 tonnes) ont déjà été perdus à cause de la sécheresse en cours, qui a débuté en novembre dernier. Avec 200.000 ha de rizières, 20% de la production annuelle, semée au cours de la deuxième saison, ont été perdus et la situation pourrait s’aggraver avec l’arrivée d’une mousson faible, prévue pour le mois de mai. Selon le Bureau des Nations unies pour la Coordination des Affaires humanitaires, à la fin de mars, plus de 240.000 familles ont été touchées par des carences en eau et par des pertes de récolte en découlant. Au Sri Lanka, on enregistre deux moussons par an, l’une provenant du nord-est, de décembre à février et l’autre provenant du sud-ouest, de mi-mai à septembre. Les précipitations irrégulières de ces dernières années font prévoir une réduction des récoltes et des difficultés en matière de production d’énergie électrique. Une autre conséquence de la sécheresse est l’augmentation des prix de cette dernière, les pauvres étant naturellement les plus touchés. Si la mousson ne devait pas être de la juste mesure, l’eau ne sera pas suffisante pour l’agriculture et pour la production d’énergie pour le reste de l’année. (AP) (Agence Fides 04/04/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network