http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-18

ASIE/LIBAN - Messe du Patriarche d’Antioche des Maronites pour la Caritas : mettre fin à l’usure du pays

Bkerkè (Agence Fides) – Les responsables politiques et tous ceux qui entendent demeurer fidèles à la nation libanaise doivent faire en sorte que « il soit mis fin à l’usure du pays, en faisant confiance au gouvernement afin de relancer l’activité législative ». C’est que qu’a déclaré le Patriarche d’Antioche des Maronites, S.Em. le Cardinal Boutros Bechara Rai, au cours de la Messe célébrée au siège patriarcal de Bkerkè pour les opérateurs de la Caritas Liban à l’occasion de l’entrée en fonctions de son nouveau Président, le Père Paul Karam. Dans son homélie, prononcée Dimanche 16 mars, le Cardinal a stigmatisé les tensions déchirantes mises en œuvre par les forces politiques opposées qui continuent à menacer l’unité du pays.
En particulier, le Patriarche a réaffirmé qu’il faut dégager le terrain de toutes les « réserves exprimées vis-à-vis de l’Etat en tant qu’autorité unitaire de référence pour son territoire, son peuple et ses institutions », ainsi que cela est indiqué dans le préambule de la Constitution libanaise actuelle. Les derniers contrastes avaient concerné la déclaration gouvernementale publiée la semaine passée dans laquelle il était fait mention, entre autre, du « droit des citoyens libanais à résister à l’occupation israélienne, à repousser ses attaques et à récupérer les territoires occupés ». Les représentants du parti Kataeb avaient interprété cette affirmation comme une reconnaissance explicite de la liberté de manœuvre des milices liées au parti shiite Hezbollah et avait par suite menacé d’abandonner le gouvernement du Premier Ministre Tammam Salam, encore en attente du vote de confiance du Parlement.
Au cours de la Messe, le Patriarche maronite a souhaité au nouveau Président de la Caritas Liban d’œuvrer avec profit, affrontant les problèmes exorbitants que l’organisme trouvera sur son chemin. « Notre travail – indique le Père Karam à l’Agence Fides – ne pourra qu’avoir encore comme centre les problèmes qui sont devant nous en ce qui concerne la crise syrienne et la condition des réfugiés parvenus ici en provenance de ce pays. Nous sommes en chemin et l’aide de tous nous est utile, à commencer par celle de la prière ». La Caritas Liban vient de recevoir une donation de 750.000 USD en provenance de Belgique. (GV) (Agence Fides 18/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network