http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-14

AFRIQUE/ETHIOPIE - Célébration d’une première Messe à Dalla Manna, au domicile d’un laïc missionnaire

Dallo Manna (Agence Fides) – Dallo Manna est une petite ville d’Ethiopie qui compte quelques 50.000 habitants, situées dans la région de Bale, à quelques 130 Km au sud du chef-lieu Robe. Là, l’Eglise fait ses premiers pas dans le cadre d’un projet agricole concernant la culture de fruits en vue de l’autosuffisance alimentaire de la population, promu par le Préfet apostolique de Robe, le Père Angelo Antolini,OFM Cap. Dans un communiqué envoyé à l’Agence Fides, ce dernier raconte sa récente visite à Dallo Manna. « Nous avons travaillé toute la journée avec les deux laïcs du lieu, qui nous aident à préparer le projet d’activité agricole que nous menons en vue de la diffusion de la Moringa, une plante fournissant des éléments hautement nutritifs et en vue du soutien de cinq coopératives qui cultivent le café » affirme le Père Antolini. « Tard dans la soirée, nous avons ensuite célébré l’Eucharistie chez l’un des deux laïcs qui vient de commencer son service missionnaire sur place, et ce en présence d’autres personnes, dont des musulmans. Cela a constitué la première Messe célébrée dans la ville de Dallo Manna ! ».
Le projet lancé par le Préfet apostolique prévoit la création d’une exploitation agricole dédiée à cette plante d’une superficie de 10 ha en mesure de suivre toutes les phases de la culture des plantes destinées à l’alimentation humaine, les fruits devant être distribués aux familles de Dallo Manna afin qu’elles puissent parvenir à l’autosuffisance alimentaire. La principale plante utilisée est la Moringa, présente sur place, qui dispose d’excellentes propriétés pour l’alimentation humaine. Le projet prévoit en outre un élevage de bétail disposant d’un cheptel de 15 à 20 bêtes en vue de la production de fertilisant mais aussi des édifices destinés à la gestion technique et administrative de l’exploitation, ainsi que trois zones de culture pour les différentes plantations, un pressoir en vue de la pression des semences de Moringa tant produits par l’exploitation que par les familles, auxquelles seront remises des plants afin qu’elles puissent mettre en place des plantations familiales. La population sera également formée à propos du cycle complet de la culture et de l’utilisation des fruits, ainsi qu’en ce qui concerne les normes hygiéniques à adopter en vue d’une alimentation correcte. La récolte pourra être utilisée en vue des besoins propres et les semences être portées au pressoir de l’exploitation pour en retirer de l’huile et de la farine tant pour l’usage familial que pour obtenir un retour économique. (AP) (Agence Fides 14/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network