http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-11

ASIE/SRI LANKA - Agression d’un pasteur chrétien de la part d’extrémistes bouddhistes

Colombo (Agence Fides) – Dans le cadre d’une situation sociale et politique tendue, dans laquelle des secteurs de la société civile demandent au gouvernement de mettre un terme à la discrimination des citoyens d’ethnie tamoule, demeure ouvert au Sri Lanka, le front de la violence à l’encontre des minorités religieuses perpétrée par des factions bouddhistes extrémistes. Ainsi que l’a appris Fides, au cours de ces jours derniers, un pasteur protestant et son épouse ont été agressés et traînés hors de chez eux par une foule conduite par des moines bouddhistes qui leur intimaient l’ordre de mettre un terme à leurs activités et de ne plus célébrer le culte chrétien. L’attaque a eu lieu à Asgiriya, dans le district de Kandy, sis dans le centre de l’île. La foule de plus de 250 personnes conduite par une dizaine de moines bouddhistes de l’organisation extrémiste Bodu Bala Sena a fait irruption dans l’habitation du couple appartenant à « l’église des grâces ». Le couple a été maltraité et roué de coups, qualifié de « traître » et menacé. Les moines bouddhistes ont également menacé les habitants des villages de la province de Sabaragamuwa, leur ordonnant de ne pas soutenir et de ne pas fréquenter le pasteur. En réponse à cette agression, des chrétiens locaux ont rédigé une pétition et recueilli des signatures demandant aux autorités de la province de défendre leur droit au culte et la liberté de religion.
Ainsi que cela a été indiqué à Fides par la National Christian Evangelical Alliance du Sri Lanka, deux églises et un centre de prière chrétiens ont été attaqués en janvier dernier par des foules de bouddhistes affirmant qu’il s’agissait d’édifices illégaux et que leur but était de faire du prosélytisme. Après ces épisodes, une marche pour la paix et pour la liberté religieuse de dimensions imposantes s’est tenue dans la capitale Colombo (voir Fides 29/01/2014). Au Sri Lanka, plus de 70% de la population sont bouddhistes alors que les chrétiens représentent 6,1% des habitants, les musulmans 9,7% et les hindous 12,6%. (PA) (Agence Fides 11/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network