http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-10

ASIE/INDE - Deux arrestations suite à une attaque contre une salle de prière en Orissa

Bhubaneswar (Agence Fides) – Deux personnes ont été arrêtées après l’attaque perpétrée contre une salle de prière chrétienne en construction en Orissa. Suite à cet épisode, qui a fait ressurgir le cauchemar des attaques antichrétiennes, le gouvernement de l’Orissa a déployé 70 agents de police dans le village de Pradhanpada, au sein du district de Kandhamal. L’attaque a eu lieu le 6 mars et a été déclenchée par un groupe d’intégristes hindous. Comme cela a été indiqué à Fides, l’intervention de la police entend prévenir de nouveaux problèmes et permettre le retour à la normalité. Au cours de l’incident, les intégristes hindous ont attaqué la structure en construction par hostilité envers la foi chrétienne, accusant les familles chrétiennes qui s’occupaient de la construction de vouloir faire œuvre de prosélytisme. Après la plainte déposée par les chrétiens, des responsables de l’administration du district, d’organisations de la société civile et de communautés religieuses locales oeuvrent en vue d’un règlement amiable de la question.
Des sources de Fides affirment qu’au sein du district de Kandhamal, la tension demeure latente dans la société et que les fidèles continuent à vivre dans la peur. Le district en question a été le théâtre des massacres antichrétiens de 2008, qui firent 100 morts et plus de 50.000 évacués. Plusieurs années après ces violences extrémistes, de nombreux coupables demeurent libres alors que les discriminations continuent à frapper ceux qui sont revenus chez eux à cause de l’inertie du gouvernement et de la police. (PA) (Agence Fides 10/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network