http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-08

AMERIQUE/ETATS UNIS - Commémoration des émigrants morts à la recherche d’une vie meilleure à la frontière entre Etats-Unis et Mexique de la part d’Evêques des deux pays

Arizona (Agence Fides) – Le 30 mars et le 1er avril, les Evêques des Etats-Unis et du Mexique se rencontreront à la frontière entre les deux pays, à Nogales, en Arizona, pour cheminer ensemble le long de la frontière entre les deux nations américaines où, ces dernières années, sont morts environ 6.000 latino-américains qui cherchaient à se rendre aux Etats-Unis. La note envoyée à l’Agence Fides par la Conférence des Evêques catholiques des Etats-Unis d’Amérique (USCCB) indique que le 1er avril, à 09h00 locales, les Evêques des Etats-Unis et du Mexique concélébreront le Saint Sacrifice de la Messe en mémoire des milliers de personnes mortes en cherchant une vie meilleure.
L’initiative, expressément inspirée par la visite pastorale du Pape François sur l’île de Lampedusa, le 8 juillet 2013, a été promue par la Commission pour les Migrations de l’USCCB. Le communiqué souligne : « Le but de ce voyage est de mettre l’accent sur la souffrance humaine causée par un système migratoire ruineux, question qui est souvent sous-évaluée dans le cadre du débat national sur l’immigration ». S.Exc. Mgr Eusebio Elizondo, Evêque auxiliaire de Seattle et Président de la Commission pour les Migrations, souligne le thème central de la « dimension humaine de l’immigration » dans la mesure où la question « concerne des êtres humains » et non pas seulement « des thèmes économiques et sociaux ». « Ceux qui sont morts ou sont rapatriés chaque jour – ajoute l’Evêque – ont la même valeur et la même dignité innée que Dieu a donné à toutes les personnes ». Il indique en outre : « La frontière entre les Etats-Unis et le Mexique est notre Lampedusa », rappelant le voyage du Pape François en ces lieux et ses paroles de condamnation de la « mondialisation de l’indifférence » et de la « culture du rebus ».
En novembre 2013, fut célébrée une Messe particulière sur la frontière, afin de commémorer les victimes de l’émigration. L’autel était en effet divisé en deux par le grillage métallique délimitant la frontière (voir Fides 04/11/2013). D’un côté, se trouvait l’Evêque d’El Paso (Texas) et de l’autre le représentant de l’Evêque de Ciudad Juárez (Chihuahua, Mexique). (CE) (Agence Fides 08/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network