http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-07

ASIE/TERRE SAINTE - Résolution des problèmes hydriques urgents de deux villes palestiniennes de la part de Caritas Jérusalem

Ramallah (Agence Fides) – Les problèmes de gestion des ressources hydriques dans les territoires de l’autonomie palestinienne pénalisent sous diverses formes la vie des populations locales. Le manque d’eau généralisé s’accompagne de situations paradoxales dans le cadre desquelles la configuration territoriale provoque des problèmes d’inondations en cas de pluie. Deux projets menés à bien par Caritas Jérusalem au cours de ces dernières semaines ont affronté et résolu en quelques mois les situations de signe opposé qui grevaient gravement sur la vie quotidienne des habitants de deux villes palestiniennes. C’est ce qu’indiquent les sources officielles de Caritas Jésuralem, consultées par l’Agence Fides.
La petite ville d’Ain Arik, sise à moins de 6 Km de Ramallah, a toujours souffert du manque d’approvisionnement hydrique et de l’impossibilité de trouver de l’eau non contaminée.
Dans ce cadre, le département de Caritas Jésuralem chargé de la sécurité alimentaire a construit dans cette ville deux réservoirs destinés à l’eau, les reliant à un vaste système d’irrigation. L’œuvre, débutée en juin dernier, a été achevée en sept mois de travail et laisse présager d’ores et déjà une forte augmentation de la production agricole locale dont bénéficieront plus de 80 familles. La réalisation de ces travaux a permis par ailleurs d’offrir du travail à au moins 13 jeunes chômeurs. « Le projet – indique de manière enthousiaste le Père Raed Abusahlia, Directeur général de Caritas Jérusalem – transformera Ain Arik en un petit paradis. Notre rêve est d’étendre ce travail productif à d’autres villages ».
Les problèmes concernant la ville de Zababdeh, sise dans le sud de la Cisjordanie, sont, quant à eux d’un tout autre genre. En effet, l’absence d’un drainage adéquat provoque des inondations diffuses aux dépens des propriétés et de la vie quotidienne des résidents. Dans ce cas, Caritas Jérusalem, avec le soutien de Caritas Belgique, a contribué à l’installation d’un système de drainage permettant de sauvegarder des inondations de vastes zones dans la partie sud de l’habitat. En deux mois seulement, les conditions de vie de 600 des 3.000 habitants de Zababdeh se sont sensiblement améliorées. (GV) (Agence Fides 07/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel