http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-06

AFRIQUE/EGYPTE - Inquiétude de la première présidente d’un parti politique égyptien à propos d’un possible retour au pouvoir des militaires

Le Caire (Agence Fides) – Hala Shukrallah, la première femme élue à la tête d’un parti politique en Egypte, de confession copte orthodoxe, a fait part de son « inquiétude » face à l’éventualité d’un retour au pouvoir des militaires et à ses conséquences sur l’enracinement dans le pays d’un système authentiquement démocratique.
Hala Shukrallah, élue en février présidente du parti laïc libéral Al-Dustour – fondé par le Prix Nobel Mohamed ElBaradei – interrogée par les moyens de communication égyptiens sur la probable candidature aux élections présidentielles du Maréchal Abdel Fattah al-Sissi a indiqué se poser de nombreuses questions à propos de « l’incursion des militaires dans une élection démocratique ». La responsable politique copte s’est déclarée inquiète également face aux opérations de répression qui ont provoqué près de 1.500 morts au cours des huit derniers mois dans les rangs des groupes islamistes, tout en reconnaissant l’impossibilité d’une réconciliation entre les Frères musulmans et la société égyptienne. (GV) (Agence Fides 06/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network