http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-04

ASIE/SYRIE – Pour l’Archevêque arménien catholique d’Alep, le Carême sera caractérisé par la prière et le jeûne pour demander le don de la paix

Alep (Agence Fides) – En Syrie, les Eglises de rite oriental sont déjà entrées en Carême, le temps fort liturgique durant lequel le chrétien se prépare, au travers d’un chemin de conversion, à vivre en plénitude le mystère de la mort et de la résurrection du Christ lors de sa mémoire annuelle. Pour la troisième année consécutive, le début du Carême est vécu par les chrétiens syriens dans un pays déchiré par la guerre civile. « Dans nos Paroisses – indique à l’Agence Fides l’Archevêque arménien catholique d’Alep, S.Exc. Mgr Boutros Marayati – nous avons célébré l’entrée en Carême dès l’après-midi de Dimanche dernier. Les fidèles sont venus en grand nombre et la participation a été intense. Cette année, nous intensifierons les occasions de prière, de pénitence et de jeûne afin de demander avec plus de force que le chemin vers la résurrection du Christ soit béni par le don de la paix ».
Dans le centre d’Alep – confirme à Fides Mgr Marayati – la situation est dans une impasse apparente. Mais, au cours de la journée du 3 mars également, un tir de mortier est tombé dans les environs d’une école du quartier de al-Khadilieh provoquant la mort d’un enfant et d’un adulte, alors que dans une localité de la périphérie précédemment contrôlée par les miliciens de « l’Etat islamique d’Irak et du Levant », les activistes d’autres factions anti-Assad ont trouvé une fosse commune contenant au moins six cadavres. Récemment les miliciens de « l’Etat islamique d’Irak et du Levant » ont abandonné un certain nombre de localités de la région d’Alep suite à une offensive menée par d’autres groupes armés de rebelles syriens. (GV) (Agence Fides 04/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network