http://www.fides.org

Dépêches

2014-02-28

AFRIQUE/TANZANIE - Pour la police de Zanzibar, « les récents attentats n’ont pas de motivation religieuse »

Dar es Salaam (Agence Fides) – « Evitez les exagérations : ces explosions ne sont motivées ni par la politique ni par la religion ». C’est ce qu’a affirmé le responsable de la police de Zanzibar, le Commissaire en chef Hamdani Omar lors d’une conférence de presse tenue dans la capitale homonyme de l’archipel tanzanien. « Nous donnons actuellement la chasse à des jeunes qui cherchent à déstabiliser le pays » a-t-il ajouté. Le 24 février, deux bombes artisanales avaient explosé dans les environs de la cathédrale anglicane et d’un bar fréquenté par des touristes sans faire de victimes. Le 23 février, un autre engin explosif avait été placé dans les environs de l’Evangelistic Assemblies of God Tanzania.
Selon les informations de Fides, à Zanzibar, le 17 février 2013, avait été assassiné un prêtre catholique, le Père Evarist Mushi, alors qu’à Noël 2012, un autre prêtre du cru, le Père Ambrose Mkenda, avait été grièvement blessé dans une embuscade. Au cours de ces dernières années, différents édifices de culte chrétiens, dont trois églises catholiques ont fait l’objet d’attentats ou ont été mises à sac et incendiées après avoir été prises d’assaut par la foule, incitée à le faire par des prédicateurs fondamentalistes. Les Evêques tanzaniens ont plusieurs fois dénoncé les messages d’intimidation lancés à l’Eglise et à ses responsables au travers de publications, d’opuscules, de revues, de supports vidéo, audio et de la radio. (L.M.) (Agence Fides 28/02/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network