http://www.fides.org

Dépêches

2014-02-28

AFRIQUE/RD CONGO - Pour l’Evêque de Butembo-Beni, « la présence du corps des trois Assomptionnistes dans les fosses communes doit encore être vérifiée »

Kinshasa (Agence Fides) – Le sort des trois Pères assomptionnistes (Augustins de l’Assomption) de nationalité congolaise enlevés en 2012 dans l’est de la République démocratique du Congo et desquels on est depuis lors sans nouvelle précise demeure incertain. Selon ce qu’indique le profil Facebook du quotidien Scottish Catholic Observer, le corps du Père Jean-Pierre Ndulani, qui avait oeuvé en Ecosse avant de retourner dans son pays en 2012 pour quelques semaines au cours desquelles il fut enlevé, aurait été retrouvé.
Dans un entretien téléphonique avec l’Agence Fides, S.Exc. Mgr Melchisedech Sikuli Paluku, Evêque de Butembo-Beni, Diocèse dans lequel oeuvrait les trois prêtres, se montre prudent. « Je sais que deux fosses communes ont été retrouvées avec plusieurs corps. Je ne sais si, parmi ceux-ci, se trouve celui de l’un ou de tous les Pères assomptionnistes enlevés en octobre 2012. Nous vérifions actuellement. Ces jours-ci, je me trouve à Kinshasa et je me tiens en contact avec le Supérieur provincial de l’Ordre afin de suivre les développements concernant ce cas ».
Les trois prêtres, les Pères Jean-Pierre Ndulani, Anselme Wasikundi et Edmond Bamutute, ont été enlevés aux alentours de 21h00 le 19 octobre 2012 alors qu’ils se trouvaient dans la Paroisse Notre-Dame des Pauvres de Mbau, à 22 Km de Beni et à 70 Km du siège épiscopal de Butembo (voir Fides 22/10/2012 et 21/10/2013).
Dans la zone, opèrent différents groupes armés dont les Allied Democratic Forces (ADF), un groupe ougandais qui a sa base en RDC et s’est rendu responsable de différents actes de violence à l’encontre de la population locale. (L.M.) (Agence Fides 28/02/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network