http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-03

ASIE/PAKISTAN - Jeune chrétienne tuée par les talibans pour avoir aidé un converti provenant de l’islam

Islamabad (Agence Fides) – Une jeune chrétienne a été tuée par les talibans pakistanais dans le nord du pays. Ainsi que l’a appris l’Agence Fides, la jeune fille, connue sous le pseudonyme de Lily, avait passé un certain nombre de mois en fuite et dans la clandestinité avec son cousin, un musulman s’étant converti au Christianisme voici quelques années. Après sa conversion, l’homme était considéré comme un apostat et se trouvait depuis lors dans la ligne de mire des talibans qui entendaient l’éliminer. Ces jours derniers, un certain nombre de militants islamistes a découvert leur cachette, parvenant à tuer par balles la jeune fille durant sa fuite alors que l’homme est parvenu pour l’heure à s’enfuir. Dans une note envoyée à l’Agence Fides, la communauté chrétienne exprime son indignation et son trouble, demandant l’intervention des institutions civiles afin de défendre les droits des minorités et de tous les citoyens contre les violences perpétrées par les talibans.
Le Pakistan vient d’annoncer la suspension des raids aériens contre les talibans en réponse au mois de trêve annoncé par les « étudiants du coran ». Le gouvernement a précisé que, dans tous les cas, il se réserve le droit de « répondre à toute activité violente » conduite par les talibans. Le dialogue entre le gouvernement et les talibans au Pakistan se trouve actuellement dans une impasse. Au cours des dernières semaines, les militants islamiques ont déclaré au gouvernement que « il n’existe aucune possibilité de paix dans le pays à moins que le Pakistan ne change son système politique et juridique et adopte officiellement la loi islamique ». Le gouvernement du Premier Ministre Nawaz Sharif cherche actuellement une « solution négociée » après des années de conflit avec les militants mais les négociations se sont interrompues en février après une série d’attentats terroristes perpétrée par les talibans. Récemment, le gouvernement pakistanais a présenté un projet de loi au Parlement intitulé « Lignes de conduites en matière de sécurité nationale », qui entend mettre fin aux violences et au terrorisme dans le pays. La lutte contre le terrorisme prévoit des activités quotidiennes de répression, une analyse stratégique et des mesures opérationnelles sur le terrain. En présentant le projet de loi, le Premier Ministre a expliqué que « le gouvernement a promu le dialogue avec les talibans » mais que, si ces derniers ne démontrent pas avoir adopté et respecté le cessez-le-feu, « l’armée répondra de matière adéquate ». (PA) (Agence Fides 03/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network