http://www.fides.org

Dépêches

2014-03-01

ASIE/KAZAKHSTAN - Pasteur chrétien incarcéré en tant que « portant dommage à la santé mentale de la population »

Astana (Agence Fides) – La prédication de la foi chrétienne « nuit gravement à la santé mentale de la population ». Telle est la conviction des juges d’un tribunal d’Astana qui, sur la base de telles accusations, ont condamné à quatre ans de réclusion le pasteur kazakh Bakhytzhan Kashkumayev. Ainsi que l’a appris Fides, le pasteur, responsable de la « Grace church » dans la capitale kazakhe, Astana, a été condamné pour avoir « causé de graves troubles mentaux » à une présumée victime, Mme Lyazzat Almenova ». Le pasteur devra également payer une lourde amende de 2 millions de tenge soit 6.500 €uros environ, pour les « dommages moraux » dont il se serait rendu coupable. Le pasteur, âgé de 67 ans, fera appel contre cette décision. Son défenseur, Maître Nurlan Beysekeyev, a déclaré à l’ONG Forum 18 qu’il s’agit de « l’un des cas les plus étranges jamais rencontrés en termes de légalité », remarquant de nombreux abus de la part des institutions.
Le pasteur a été accusé par la sœur de la présumée victimes. Lyazzat a été internée dans un hôpital psychiatrique qui a diagnostiqué une « schizophrénie paranoïaque ». D’autres témoins accusent de « conduire une organisation religieuse qui porte atteinte à la santé des individus au travers de l’extrémisme religieux », considérations accueillies par les juges d’Astana. Le statut juridique de la « Grace church », depuis longtemps prise pour cible par les autorités kazakhes, remarque le Forum 18 dans la note envoyée à Fides – pourrait désormais également être en danger. (PA) (Agence Fides 01/03/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network