http://www.fides.org

Dépêches

2014-02-21

AFRIQUE/ZAMBIE - Message d’une association d’inspiration chrétienne à l’occasion du 50ème anniversaire de l’indépendance

Lusaka (Agence Fides) – Cinquante ans après l’indépendance, il faut libérer le pays de la pauvreté et de l’injustice. Tel est le sens du message, parvenu à l’Agence Fides, publié par Oasis Forum, une association pour les droits civils à laquelle participent les principales confessions chrétiennes de Zambie (Zambia Episcopal Conference, Christian Council of Zambia, Evangelical Fellowship of Zambia), à l’occasion du 50ème anniversaire de l’indépendance du pays.
« Il est difficile de voir la joie de l’année jubilaire en Zambie lorsque de nombreuses personnes de notre peuple, y compris nos chers combattants pour la liberté, languissent dans une pauvreté ignoble et subissent la peur et l’intimidation de la part de leur propre chef » affirme le document.
« Nous apprécions les nombreux sacrifices faits par nos valeureux combattants pour la liberté et nous les honorons pour avoir payé un prix si élevé afin d’obtenir pour nous l’indépendance, difficilement conquise. En réalité, ces hommes et femmes patriotes avaient le rêve de construire une nation dans laquelle tous les citoyens auraient pu jouir de la liberté non seulement par rapport à l’oppression coloniale mais également en ce qui concerne la faim, la pauvreté, les maladies guérissables et toute forme d’injustice et d’exploitation ».
« Oasis Forum – continue le message – est fermement convaincu que le meilleur moyen d’honorer nos héros nationaux est de créer un nouvel ordre constitutionnel pour réaliser les nobles aspirations menant à une Zambie libre, prospère et démocratique ». « Nous ne sommes pas contraires à une authentique célébration du Jubilé d’or mais nous ne devrions jamais oublier qu’il ne vaut pas la peine de promouvoir des célébrations formelles qui constitueraient une fin en soi » conclut le texte. (L.M.) (Agence Fides 21/02/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network