http://www.fides.org

Dépêches

2014-02-20

AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - Pour le Nonce apostolique au Kenya et au Soudan du Sud, « il faut impliquer la société civile dans les négociations de paix »

Juba (Agence Fides) – Les négociations de paix entre les deux factions, gouvernement d’un côté et rebelles de l’autre, devraient reprendre aujourd’hui dans la capitale éthiopienne, Addis Abeba, et ce malgré la reprise des combats qui ont intéressé Malakal, capitale de l’Etat du Haut Nil, particulièrement riche en pétrole (voir Fides 19/02/2014). La situation militaire demeure encore très confuse alors que les deux parties se renvoient la responsabilité de la rupture de la trêve établie le 23 janvier.
Dans une déclaration à l’Agence CISA de Nairobi, S.Exc. Mgr Charles Daniel Balvo, Nonce apostolique au Kenya, récemment nommé Nonce au Soudan du Sud, a souligné qu’il faut impliquer la société civile dans les négociations de paix. « S’il existe une solution durable aux problèmes du Soudan du Sud, il faut que les négociations ne concernent pas seulement le niveau gouvernemental mais également la société civile » a affirmé le Nonce. « Je sais que, récemment, des représentants de la société civile se sont rendus pour leur compte à Addis Abeba en vue des colloques de paix mais ils devraient toujours être impliqués de manière active ».
Mgr Balvo a remarqué que l’Eglise fait beaucoup afin d’aider la population du Soudan du Sud, ajoutant cependant que « il est très difficile de promouvoir le développement d’une société dans laquelle des générations entières de personnes n’ont connu que la violence ». (L.M.) (Agence Fides 20/02/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network