http://www.fides.org

Dépêches

2014-02-20

ASIE/INDE - 78.000 morts d’enfants par an suite à des maladies cardiaques congénitales

Jaipur (Agence Fides) – A cause de la précarité des services sanitaires et des soins inadaptés qui en découlent, chaque année, ce sont 78.000 enfants qui meurent de maladies cardiaques congénitales. Selon les informations recueillies par l’Agence Fides, les autorités sanitaires locales et le Mahatma Gandhi Cardiac and Critical Care Centre de Jaipur, dans l’Etat du Rajasthan, chaque année, 150.000 enfants naissent avec des maladies cardiaques congénitales. Le fort taux d’ignorance et la faible conscience des personnes ainsi que les structures sanitaires présentes dans le pays ont encore aggravé la situation et la majeure partie de ces enfants ne parvient pas à survivre.
En outre, des attaques ou autres problèmes cardiaques frappent également de nombreux jeunes adultes de 30 à 40 ans, contraints à subir des rythmes frénétiques, dus à des tensions sur le poste de travail et aux changements de style de vie. Afin de réduire l’incidence des pathologies cardiaques, les experts suggèrent un régime alimentaire adapté comportant peu de graisses et de desserts, qui ne soit cependant pas végétarien mais associé à un repos adéquat. Parmi les causes des attaques cardiaques, les médecins du Centre de Jaipur ont énuméré le diabète, l’hypertension, les tensions psychologiques et l’augmentation du cholestérol. Selon les données de l’India Education Trust, l’Inde dispose du triste primat du plus grand nombre de morts en Asie par attaques cardiaques, mettant en évidence la nécessité d’un plus grand nombre de centres spécialisés et mieux équipés. (AP) (Agence Fides 20/02/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network