http://www.fides.org

Dépêches

2014-02-17

ASIE/BANGLADESH - Jubilé de la mission à Pathorghata, le « port des pierres »

Pathorghata – (Agence Fides) – Plus de 2.500 personnes ont participé ces jours derniers aux célébrations marquant le 50ème anniversaire de la mission de Pathorghata, dans le Diocèse de Dinajpur. Le Père Livio Prete, PIME, Curé du lieu, se souvient en ces termes du début de la mission. « Au début des années 1940, un Pasteur du Diocèse de Dinajpur, Mgr Giovanni Battista Anselmo, – originaire du Diocèse de Gênes – en passant dans le secteur, vit une roche pointue placée dans l’anse du fleuve Tulsigonga et prophétisa la naissance d’une mission à cet endroit. Le pic sur le fleuve était une carrière de pierre dans un pays qui ne connaît pas les cailloux. Et pourtant, de ces pierres provient le nom de la mission : Pathorghata, c’est-à-dire « port des pierres ». Le lieu a une histoire très ancienne. Par le passé, s’y trouvait un centre bouddhiste puis hindouiste et maintenant, depuis 50 ans, une mission chrétienne ». « Du défrichement de cette carrière – poursuit le message parvenu à Fides – fut chargé le Père Giovanni Vanzetti. Il arriva le 20 février 1962 et vécut pendant deux ans dans un petit village. A partir de là, tout doucement, il édifia une église et un presbytère, le tout rigoureusement construit en terre. Il resta sur place jusqu’en 1979 ».
Le Père Prete, en racontant l’émotion de la population locale, affirme : « En assistant à cette fête, je pensais à la Création. Au terme du premier jour, le livre de la Genèse indique : « Dieu vit que la lumière était bonne ». Dieu voit comme bonnes toutes Ses œuvres. Ce qui vaut aussi pour cette mission. Le regard de Dieu a toujours été posé sur ce lieu. Il a modelé cette église. C’est Lui le gardien qui guide Son peuple ».
Le jour du Jubilé, le Père Vanzetti, premier missionnaire, et son service infatigable, y compris en faveur du développement social et agricole de toute la zone au travers de nouveaux programmes de cultures et d’irrigation, ont été plusieurs fois commémorés. Le Père Vanzetti a également constitué l’école et, après la destruction des années de guerre, il a tout reconstruit avec patience. Le Père Prete rappelle les mérites du premier missionnaire : « Avoir édifié la mission et l’Eglise au cœur de son peuple ». (PA) (Agence Fides 17/02/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network