http://www.fides.org

Dépêches

2014-02-14

ASIA/IRAQ - Appel du Patriarche de Babylone des Chaldéens en faveur de la constitution d’une « Ligue chaldéenne »

Bagdad (Agence Fides) – En ces temps difficiles que continuent à vivre la nation irakienne, il est nécessaire de constituer une « Ligue chaldéenne », association dont le but serait de coordonner et de favoriser la contribution des chaldéens à la société civile et d’aider l’Irak à vaincre les dérives du sectarisme confessionnel et ethnique. Telle est l’urgence mise en évidence par le Patriarche de Babylone des Chaldéens, S.B. Louis Raphaël I Sako, dans un entretien accordé à l’Agence Fides, définissant les objectifs et les caractéristiques d’un projet destiné à prendre forme au cours des prochains mois.
« En tant que chaldéens – explique le Patriarche à Fides – nous vivons une époque de confusion et d’incertitude. Notre présence au sein de la société est faible. Elle est fragmentée sur la scène politique, dans le domaine culturel et de l’action sociale. Une « Ligue chaldéenne » pourra nous aider à rendre plus concrète et plus efficace notre contribution à la vie civile du pays ». Le modèle préconisé est celui des organisations similaires constituées au sein d’autres communautés ecclésiales d’Orient, comme la Ligue maronite et la Ligue syriaque. Il devrait s’agir d’une association qui ne deviendrait pas un instrument direct des hommes politiques chrétiens – qui militent en Irak dans des partis opposés et poursuivent souvent des intérêts particuliers – mais chercherait à agir dans un domaine plus large. « L’image que j’ai devant les yeux – explique S.B. Louis Raphaël I Sako – est celle d’une élite de laïcs – professions libérales, intellectuels, experts, personnes ayant un rôle dans la vie publique – qui se coordonne et rend plus efficace et visible la contribution civile et humanitaire des chaldéens à toute la société afin de construire des ponts entre les chrétiens et tous les irakiens, non seulement au plan religieux et spirituel mais également dans les domaines social et civil ». La proposition s’adresse également aux chaldéens de la diaspora et préfigure une organisation liée à la communauté chaldéenne mais sans protections formelles ou soutien économique direct de la part des hiérarchies ecclésiastiques. « De très nombreux chrétiens – insiste le Patriarche chaldéen – travaillent déjà au sein de nombreuses institutions publiques ou dans des secteurs importants tels que la santé et l’éducation. Mais leur contribution au bien commun apparaît fragmentaire. Il est temps de créer une organisation qui sache valoriser leurs talents et leurs compétences au service de tous ».
L’idée d’instituer une Ligue chaldéenne, annoncée publiquement par le Patriarche ces jours derniers, recueille actuellement des adhésions et des commentaires positifs. Le projet devrait prendre une forme plus précise d’ici l’été après la probable célébration d’un nouveau Synode de l’Eglise chaldéenne. « Ce qui importe – souligne le Patriarche – est de vaincre la tentation du nationalisme aveugle et de la fragmentation, qui mettent actuellement le pays en crise. Nous ne devons pas imiter les groupes qui se referment sur eux-mêmes et luttent entre eux. En tant que chaldéens, nous voulons collaborer avec tous et être ouverts à tous ». (GV) (Agence Fides 14/02/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel

Dépêches