http://www.fides.org

Dépêches

2014-02-07

ASIE/INDE - XXXI° Assemblée plénière de la Conférence épiscopale : renouveler l’Eglise et la société en demeurant fidèles au Christ

Palai (Agence Fides) – « Une Eglise renouvelée pour une société rénovée », en accord avec « l’esprit du Concile Vatican II » et en syntonie avec les paroles du Pape François : tel est le thème de la XXXI° Assemblée plénière de la Conférence épiscopale de l’Inde (CBCI) en cours à Palai, dans l’Etat du Kerala (sud de l’Inde). Ainsi que l’indique une note envoyée à Fides par le Secrétaire général de la Conférence, S.Exc. Mgr Albert D’Souza, sont présents à la réunion 185 Archevêques, Evêques et secrétaires des Bureaux et Directions de centres nationaux de la Conférence épiscopale. Il s’agit de la plus importante plénière en termes de participation de l’histoire de l’Episcopat indien, qui comprend les Evêques des trois rites catholiques présents en Inde : le rite latin, le rite syro-malankare et le rite syro-malabar. La Conférence épiscopale indienne, avec ses 167 Diocèses est par son extension la quatrième du monde.
Lors des célébrations d’ouverture de l’Assemblée, qui ont eu lieu le 4 février, le Nonce apostolique en Inde, S.Exc. Mgr Salvatore Pennacchio, a souligné l’importance du renouvellement de l’Eglise en tant que « chemin sûr en direction d’une plus grande fidélité au Christ et à l’Evangile ». Citant le Pape François, le Nonce a déclaré que « le renouvellement ecclésial ne peut être renvoyé » et que « tout renouvellement conduit l’Eglise à reconnaître et à redécouvrir sa vocation missionnaire ».
Le Président de la Conférence épiscopale, S.Em. le Cardinal Oswald Gracias, a relevé dans son intervention le fait que les textes du Concile Vatican II « constituent la source en vue du renouvellement de l’Eglise et de la société en Inde », remarquant que, dans ce processus, « il faut demeurer fidèles au Christ ». Le Cardinal a cité aux Evêques l’Exhortation du Bienheureux Pape Jean XXIII avant le début du Concile Vatican II : « Soyez saints en tout ce que vous faites, de manière à ce que vous puissiez porter les fidèles à la sainteté ».
S.Exc. Mgr Albert D'Souza a présenté le rapport biennal de la CBCI, s’attardant sur deux thèmes qui émergent des requêtes des Evêques : le dialogue interreligieux et l’œuvre en faveur des pauvres. « Le dialogue interreligieux est essentiel pour réaliser la mission évangélisatrice de l’Eglise. Le Christ nous demande d’ouvrir le cœur aux autres et de cheminer avec eux en tant que compagnons de route » a-t-il dit. En outre, les nombreux Evêques relèvent que « l’Eglise, en suivant les traces du Christ, ne peut fermer les yeux face sur les souffrances et les injustices qui pénalisent les pauvres, les marginalisés, les exclus ». L’Eglise en Inde doit relever différents défis qui feront l’objet d’une discussion dans le cadre de l’Assemblée : le rôle des femmes dans l’Eglise et dans la société, l’égalité des chances et l’accès à l’instruction, l’option préférentielle pour les pauvres ainsi que la présence et le témoignage dans la société et dans la sphère politique. (PA) (Agence Fides 07/02/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network