http://www.fides.org

Dépêches

2014-02-03

ASIE/COREE DU SUD - Pour l’Archevêque de Séoul, « une visite du Pape en Corée constituerait un message d’espérance pour toute l’Asie »

Séoul (Agence Fides) – « Une visite apostolique du Pape François en Corée constituerait un message d’espérance pour tous les pays d’Asie. Nous espérons de tout cœur que cela puisse avoir lieu. Cela servirait également à donner une forte motivation à l’Eglise en Corée pour continuer à travailler sur l’Evangélisation de l’Asie ». C’est ce que déclare à l’Agence Fides l’Archevêque de Séoul, S.Exc. Mgr André Yeom Soo-jung, qui sera créé Cardinal par le Pape François lors du Consistoire du 22 février. Ces jours derniers, le porte-parole du Saint-Siège, le Père Federico Lombardi, SI, avait déclaré que « une visite du Pape en Corée est à l’étude et pourrait avoir lieu à l’occasion de l’Asian Youth Day, la rencontre des jeunes catholiques asiatiques, prévue à Daejeon du 10 au 17 août ».
Commentant le possible voyage pastoral, l’Archevêque déclare à Fides : « A chaque fois qu’il en a la possibilité, le Pape François souligne la nécessité la plus urgente pour l’Eglise d’aujourd’hui : la capacité de guérir les blessures et de réchauffer le cœur des fidèles ». Cette orientation pastorale doit être contextualisée au cas de la Corée : « La société coréenne aujourd’hui – déclare l’Archevêque – vit le problème du clivage entre riches et pauvres et la différence idéologique entre partis progressiste et conservateur. Ces divisions causent angoisse et chaos dans la société. Il existe des différences aussi au sein de l’Eglise catholique coréenne et de nombreuses personnes se trouvent à affronter des crises de foi. J’espère que la visite du Saint-Père en Corée pourra être pour nous une occasion pour apprendre à surmonter ces différences et à coexister harmonieusement dans l’amour du Christ ».
Le futur Cardinal conclut : « L’approche pastorale du Pape François vise à souligner l’enseignement fondamental de la foi chrétienne : aider son prochain et aimer les pauvres. Dès lors, la mission la plus importante de l’Eglise coréenne est de prendre soin des pauvres et des marginalisés. Une visite du Saint-Père en Corée porterait une grande espérance non seulement à l’Eglise coréenne mais à la société coréenne tout entière ». (PA) (Agence Fides 03/02/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network