http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-31

OCEANIE/PAPOUASIE NOUVELLE GUINEE - Préoccupation de l’Archevêque de Mount Hagen en ce qui concerne le sort des 13 détenus devant être exécutés

Mont Hagen (Agence Fides) – « Profonde préoccupation » et « contrariété absolue à la peine capitale » ont été exprimées par S.Exc. Mgr Douglas Young, Archevêque de Mount Hagen, en Papouasie Nouvelle Guinée, suite à la volonté du Ministre de la Justice, Kerenga Kua, d’exécuter d’ici la fin de l’année les 13 détenus se trouvant actuellement dans le couloir de la mort.
Le Ministre en question a indiqué que le gouvernement examine actuellement un rapport rédigé après le « voyage d’étude » d’un groupe de hauts fonctionnaires. Il devra décider quelle sera la forme plus adaptée à l’exécution de la peine capitale. Parmi les méthodes examinées se trouvent la suffocation, l’injection létale, le peloton d’exécution, la chaise électrique et la pendaison. Le Ministre a déclaré que, « une fois choisie la méthode, sera construit une installation permettant d’exécuter les 13 condamnés ». Selon les observateurs, le recours au peloton d’exécution jouit de nombreux appuis parce qu’il s’agit d’une méthode « des plus économiques ».
La peine capitale a été réactivée en mai 2013 par le gouvernement afin de faire face à un taux de criminalité croissant et dans l’idée de « créer une société plus ordonnée et plus pacifique ». L’Archevêque, parlant au nom de la Conférence épiscopale de Papouasie Nouvelle Guinée et des Iles Salomon, a réaffirmé la condamnation de la décision de remettre en vigueur la peine de mort dans le pays, relançant l’appel en vue de son abrogation. Selon les Evêques, la peine de mort, comme chacun sait, ne constituerait pas une dissuasion efficace dans le cadre de la lutte contre la criminalité. (PA) (Agence Fides 31/01/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel