http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-29

AFRIQUE/AFRIQUE DU SUD - Editorial de l’hebdomadaire catholique Southern Cross contre les législations discriminant les homosexuels

Johannesburg (Agence Fides) - La voix de l’Eglise doit s’élever contre les « lois draconiennes visant à criminaliser l’homosexualité » approuvées par un certain nombre de pays africains », affirme un éditorial de l’hebdomadaire Southern Cross, promu par la SACBC (Southern African Catholic Bishops' Conference) qui comprend les Evêques d’Afrique du Sud, du Botswana et du Swaziland.
« Récemment, les parlements ougandais et nigérian ont approuvé des lois sévères anti-homosexuels. En Ouganda, le Président Yoweri Museveni ne l’a pas approuvée alors que le Président Goodluck Jonathan l’a promulguée. D’autres pays, tels que le Cameroun et la Tanzanie proposent actuellement des projets de loi similaires » rappelle l’éditorial.
« Ces textes n’entendent pas rendre les actes homosexuels illégaux – dans la mesure où ils le sont déjà et peuvent être punis dans de nombreux Etats africains – mais visent à poursuivre les personnes sur la base de leur orientation sexuelle » poursuit l’éditorialiste qui souligne que, « outre à être injustes, de telles lois peuvent lacérer le tissu social parce qu’elles peuvent faciliter les fausses accusations(…) comme cela est le cas pour les chrétiens du Pakistan du fait de l’existence de l’intolérable loi anti-blasphème ».
A la lumière du Catéchisme de l’Eglise catholique qui prescrit d’éviter toute marque de discrimination injuste vis-à-vis des personnes homosexuelles et recommande même de les accueillir avec respect, compassion et délicatesse, l’éditorial demande à ce que la voix de l’Eglise en Afrique se lève « contre les législations discriminatoires et la violence à l’encontre des homosexuels, nombre desquels sont des fidèles catholiques ». (L.M.) (Agence Fides 29/01/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel