http://www.fides.org

Oceania

2003-07-04

OCEANIE / ILES SALOMON - LA DIGNITE DE LA FEMME, L’EDUCATION, LA FORMATION DES LAICS ET DES JEUNES : LES NOUVELLES PRIORITES PASTORALES POUR L’EGLISE DANS LES ILES DU PACIFIQUE

Honiara (Agence Fides) – Les lignes stratégiques pour un nouveau plan pastoral, la formation des catéchistes, l’engagement dans l’éducation et dans la défense de la femme : telles sont les questions principales étudiées pendant les travaux du Conseil Pastoral de l’Archidiocèse de Honiara, qui s’est terminé le 29 juin dernier après une semaine d’étude, de réunions et de prière. Plus de 140 délégués y ont participé, venus de toutes les îles Salomon, prêtres, laïcs, et représentants de 12 Congrégations religieuses, dont une bonne partie de religieuses, signe encourageant dans un milieu fortement encore marqué par l’aspect masculin.
Parmi les questions étudiées, il y a eu notamment l’attention à la valeur, à la dignité et aux droits de la femme : la question doit être insérée dans les écoles, dans les catéchismes, dans les discours des prêtres et des laïcs.
Les participants se sont répartis en 10 groupes qui ont analysé les différentes questions, et ont apporté leur collaboration pour l’élaboration des lignes pastorales de l’Archidiocèse.
Les représentants des jeunes ont pris part eux aussi au Conseil, moment important de formation pour les agents pastoraux : « Nous nous sommes sentis participants de la construction de l’Eglise », a déclaré une jeune représentante, en promettant de se préparer le mieux possible pour les Journées Mondiales de la Jeunesse de Cologne en 2005.
Le Conseil « a été un grand signe de communion pour notre communauté en ce troisième millénaire » a souligné une catéchiste. « J’ai été très heureuse que l’Eglise s’emploie à reconnaître les droits de la femme, et la fasse participer à sa vie pastorale ».
L’Eglise locale s’est aussi déclarée disposée à apporter sa contribution pour combattre la crise économique et la tension sociale que connaissent les Iles Salomon. Le gouvernement de Honiara a demandé officiellement l’envoi d’une force multinationale pour garantir l’ordre et la sécurité à l’intérieur des Iles Salomon, pour éviter un retour à l’instabilité et aux désordres qui ont éclaté en 2000. (P.A.)
(Agence Fides, 4 juillet 2003, 30 lignes, 356 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network