http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-24

AFRIQUE/EGYPTE - Témoignage du porte-parole des Evêques égyptiens à propos des attentats de ce jour

Le Caire (Agence Fides) – « Ces attentats auront des répercussions sur ceux qui les ont commis ». C’est ce dont est convaincu le Père Rafic Greiche, porte-parole des Evêques catholiques d’Egypte. « La télévision continue à diffuser des images de manifestations contre les Frères musulmans, considérés responsables des actes de terrorisme en question. La population est lasse » déclare le prêtre dans un entretien téléphonique accordé à l’Agence Fides depuis le Caire où une série d’attentats à la bombe a été perpétrée aujourd’hui contre la centrale de la police de la capitale, un commissariat de police de Gizeh et une patrouille de la police. L’attentat le plus grave, celui ayant eu pour objectif le siège de la police, a été commis par un kamikaze à bord d’une voiture piégée. La déflagration a été tellement violente qu’elle a causé de sérieux dommages au musée de l’art islamique qui se trouve en face de l’objectif. Selon un premier bilan, les attentats ont fait globalement 5 morts et une centaine de blessés.
« Ce ne sont pas des manifestations imposantes comme celles que nous avons vu sur la place Tahrir, qui est fermée en vue du 3ème anniversaire de la chute de Moubarak, demain, 25 janvier, mais pour un vendredi (jour de prière et de repos pour les musulmans NDR), le nombre des personnes qui y participent est consistant » ajoute le prêtre.
« Je suis convaincu que la violence commise par ceux qui veulent précipiter l’Egypte dans le chaos aura des répercussions sur ses auteurs, parce que les égyptiens veulent la paix » conclut le Père Greiche. (L.M.) (Agence Fides 24/01/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network