http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-24

AMERIQUE/VENEZUELA - Pour l’Archevêque de Caracas, « la fermeture d’un journal est une chose terrible. Nous ne pouvons pas nous enfoncer dans la nuit de la désinformation »

Caracas (Agence Fides) – L'Archevêque de Caracas, S.Em. le Cardinal Jorge Urosa Savino, a demandé au gouvernement national de jouer le rôle de médiateur afin de résoudre le problème de la carence de papier affectant la mise sous presse des quotidiens dans le pays. A ce titre, il a rappelé que la Constitution garantit le droit à l’information, soulignant en outre que les moyens de communication constituent des institutions « très importantes » pour une société libre et démocratique.
Le Cardinal a parlé à ce sujet le mercredi 22 janvier, au terme de l’ouverture des travaux de la Commission de la Conférence épiscopale vénézuélienne chargée de la célébration du 150ème anniversaire de la naissance du Vénérable José Gregorio Hernández, qui se tiendra le 26 octobre 2014, et de son procès en béatification.
S’adressant aux journalistes, indique la note envoyée à l’Agence Fides, l’Archevêque de Caracas s’est déclaré préoccupé par la crise qui frappe actuellement les journaux du pays, vues les difficultés qu’ils rencontrent à se procurer du papier après que le gouvernement ait bloqué les importations. « Il est nécessaire que le pays dispose de canaux de communication en mesure de signaler ce qui se passe et les vénézuéliens doivent jouir du droit d’être informés sur ce qui se passe dans le pays et à l’étranger » a déclaré le Cardinal, faisant état de la satisfaction de l’Eglise en ce qui concerne les rencontres avec l’exécutif, les gouverneurs, les maires et les représentants des moyens de communication. A son avis, seul un dialogue sincère, sans distinctions politiques, permettra de trouver une solution à de nombreux problèmes.
Le Cardinal Urosa a conclu en déclarant aux journalistes que « la fermeture d’un journal est quelque chose de terrible. Nous ne pouvons pas nous enfoncer dans la nuit de la désinformation. Ce problème doit être résolu au plus vite ». (CE) (Agence Fides 24/01/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network